Des neurosciences aux sciences de l'éducation : contribution à une épistémologie de la variance

par Daniel Favre

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Guy Avanzini.

Soutenue en 1997

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'étude du systeme nerveux amène à constater sa capacité à détecter et à amplifier les différences provenant du monde physique et ainsi à traiter ces informations sur la base de la comparaison. La construction de "différentiels" permet de relier de manière dialogique des aspects que la pensée dualiste tend à disjoindre et d'identifier les "attitudes cognitives" à l'origine des connaissances scientifiques et celles qui engendrent des connaissances qui ne le seraient pas ou moins. Ces attitudes définissent un contexte épistémologique limité par deux extrêmes opposés et complémentaires : "le pôle de la stabilisation et celui de la déstabilisation des connaissances". Cette grille de lecture épistémologique a pu alors être appliquée pour repérer parmi les pratiques pédagogiques, celles qui pourraient avoir des effets paradoxaux inhibiteurs de l'apprentissage. A cette fin, le rôle de l'affectivité a été précisé en modélisant trois systèmes de motivation. Les modifications profondes des enjeux à l'intérieur de notre société et le caractère imprévisible de son évolution contraignent le monde de l'éducation à des mutations. Des représentations de l'apprentissage ou processus cognitifs et processus émotionnels sont disjoints ou encore la difficulté a concevoir une sécurité hors du contrôle de la stabilité des connaissances, constitueraient des obstacles qui seraient à l'origine de la difficulté des enseignants à faire évoluer leurs pratiques. Dans ce cas des outils épistémologiques donnant la possibilité de repérer l'usage des savoirs et des savoir-faire entre les pôles opposés et complémentaires du "stable" et de l'"instable", devraient permettre de gérer les remaniements que ceux-ci connaissent continuellement. Ces outils, en développant la fonction régulatrice du langage intérieur, pourraient constituer des moyens efficaces pour réduire et prévenir "l'addiction aux certitudes et à la violence" tout en créant des conditions pour l'apprentissage de savoir-faire democratiques.

  • Titre traduit

    From neurosciences to sciences of education : a contribution to an epistemology of the variance


  • Résumé

    The study of the nervous system allows us to observe its capacity to detect and amplify differences in the physical world and thus to process this information on the basis of comparisons. The development of "differentials" allows us to connect "dialectically" aspects that dualistic thought tends to disconnect, and to identify the cognitive attitudes underlying scientific knowledge and those attitudes that generate knowledge without scientific basis. These cognitive attitudes define an epistemological context limited by two opposite and complementary extremes : "the pole of stabilisation, and that of unstable knowledge". This epistemological plan was applied the field of pedagogical practices, to identify some pratices that could produce paradoxical and inhibiting effects on learning. For this purpose, the role of the affective process has been specified in modelling three systems of motivation. In the west, profound societal changes and the unpredictable character of the evolution of society constrain change in the education world. Representations of learning methods where cognitive and emotional processes are separated, and/or the difficulty in conceiving a true security without the control that the stability of knowledge gives, would constitute obstacles that would underly difficulty for teachers to evolve their practices. In this case, epistemological tools which make it possible to identify the use of knowledge and know-how in discriminating between the opposite and complementary poles (stable and unstable), should allow management of revisions that knowledge and know-how are continually subject to. These tools, by developing the regulating function of internal language, could constitute efficient ways to reduce and prevent "addiction to certainties and violence" while creating conditions for gaining knowledge of democratic processes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (442 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 427-[442]

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997LYO20057
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.