Synthèse et étude des propriétés de complexation de systèmes bihétérocycliques organisés sur une plate-forme calixarénique

par Stéphane Pellet-Rostaing

Thèse de doctorat en Sciences. Chimie organique, inorganique et industrielle

Sous la direction de Jean-Bernard Regnouf de Vains.

Soutenue en 1997

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean-Bernard Regnouf de Vains.


  • Résumé

    Dans le but d'acceder a de nouveaux systemes chelatants organises de type podand calixarenique, nous decrivons et nous rappelons, dans un premier temps, les modes de synthese permettant d'introduire les fonctionnalites halogenomethyl aux composes ,'-diimine biheterocycliques, 2,2'-bithiazole, 2,2'-bipyridine (6- et 4-bromomethyl), 2,2'-bipyrazine et phenanthroline. Dans un deuxieme temps, nous decrivons la synthese et l'etude de complexation de cations de metaux de transition par differents octopodes calix4resorcinoliques. L'acces aux podands regio- et stereo-selectivement fonctionnalises sur la base du p-tert-butylcalix4arene, constitue la troisieme partie de ce travail dans laquelle nous nous interessons aussi aux proprietes de luminescence des podands bithiazoliques, ces dernieres etant mises en relation avec le nombre et la disposition des fluorophores autour de la couronne calixarenique. La quatrieme partie concerne l'etude des proprietes de complexation du cuivre (i) par les ligands homo fonctionnalises, faisant intervenir, pour les podands bithiazoliques, un mode de preparation base sur le quenching de fluorescence. La recherche d'un ligand versatile possedant a la fois des proprietes stabilisatrices du cuivre (i) et (ii) represente la derniere partie de ce travail, reposant sur l'utilisation d'une plate-forme calixarenique hetero-fonctionnalisee. Elle a aboutit a la preparation d'un podand bithiazolique apte a complexer ces deux especes. Enfin, la caracterisation des complexes fait intervenir, pour certains, les techniques u. V. , fluorescence et electrochimie et fait appel egalement aux experiences rmn 2d multinoyaux #1h, #1#3c et #1#5n pour la determination de leur structure en solution.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (298 p.-[1] dépl.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [17] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.