Mécanismes de croissance cristalline par épitaxie en phase vapeur du carbure de silicium cubique sur substrats de silicium orienté (100)

par Gabriel Ferro

Thèse de doctorat en Sciences. Sciences des matériaux

Sous la direction de Yves Monteil et de Henri Vincent.

Soutenue en 1997

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Yves Monteil, Henri Vincent.


  • Résumé

    Le carbure de silicium cubique est un semiconducteur a grand gap ayant des proprietes physiques et electroniques prometteuses pour des dispositifs de puissance fonctionnant a haute temperature. Son developpement se heurte au manque de substrat adapte. Nous avons donc etudie la possibilite de l'heteroepitaxie de -sic sur substrat de silicium (100) par epv. La difference de parametres physiques entre les deux materiaux a impose l'emploi d'une couche tampon de sic realisee par cvd reactive sous melange h#2-c#3h#8. Nous avons tres largement etudie cette etape, qui est primordiale pour la realisation de monocristaux de -sic. Un examen prealable, thermodynamique et experimental a l'aide de plans d'experiences, a permis de cerner les grandes tendances d'evolution de la couche tampon en fonction des parametres de carburation. Un mecanisme de croissance essentiellement fonde sur l'exodiffusion du silicium du substrat a travers la couche de sic a ete propose grace a un suivi systematique de la morphologie par afm et de l'epaisseur par spectrometrie ir en transmission. Nous en avons deduit les conditions optimales de carburation (1150c et dilution de c#3h#8 dans h#2 de 333) conduisant a une couche tampon sans defaut pour une epaisseur de 1,5 nm. La necessite de realiser l'epitaxie a 1350c a implique la mise au point d'une procedure de transition afin de conserver une morphologie de surface satisfaisante avant la reprise d'epitaxie. Une montee en temperature sous un melange sih#4-c#3h#8 riche en carbone permet de conserver la qualite de la couche tampon. La qualite des couches epitaxiales de -sic a ete suivie par simple diffraction x, tem, meb, afm et par spectrometrie ir. Nous avons montre que l'utilisation d'une phase gazeuse riche en c(si/c=0,3) conduit aux meilleurs resultats. Avec une vitesse de croissance de 3 m/h, les couches realisees sont de qualite cristalline comparable voire superieure a celle de la litterature. L'azote est la seule impurete detectee par photoluminescence a basse temperature. Pour une couche de 9 m, la densite de fautes d'empilements est de 10#8 cm#-#2 en surface. Cette densite est plus importante pres de l'interface sic-si du fait d'une croissance initiale en 3d. Nous avons observe un effet non negligeable de ces defauts sur le mode et la cinetique de croissance.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 173-179

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.