Approche chronologique et cinétique de l'exhumation des éclogites dans les chaînes de montagnes

par Stéphanie Duchêne

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Francis Albarède et de Jean-Marc Lardeaux.

Soutenue en 1997

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Francis Albarède, Jean-Marc Lardeaux.


  • Résumé

    Obtenir des informations sur la vitesses de remontee des roches de haute pression est un moyen de discriminer les mecanismes possibles de leur exhumation. Des donnees chronologiques ont ete obtenues par datation lu-hf sur trois echantillons d'eclogites alpines. Les ages de 32. 8 1. 2 ma pour dora maira, de 49. 1 1. 2 pour le monviso, et de 69. 2 2. 7 ma pour sesia lanzo impliquent des remontees diachrones effectuees a des vitesses moyennes de l'ordre de 1 cm an#-#1. La modelisation numerique des profils de diffusion obtenus lors de l'echange retrograde de fe et de mg entre grenats et pyroxenes permet de proposer que le mecanisme de cet echange associe la diffusion intergranulaire a la diffusion volumique. Les simulations permettent egalement d'estimer l'influence de la diffusion retrograde sur geothermometrie grenat-clinopyroxene. Enfin, l'application du modele d'interdiffusion fe-mg aux eclogites du munchberg (massif de boheme) montre que celles-ci ont subi une remontee rapide (> 5 mm an#-#1) dans un premier temps, et que cette vitesse a decru dans les 20 derniers kilometres de la remontee (< 0. 1 mm an#-#1). La rapidite de la remontee dans sa premiere phase, ainsi que son ralentissement au cours du temps sont confirmes par la construction de trajets retrogrades profondeur-temps construits a partir de donnees bibliographiques pour les zones de sesia-lanzo et dora-maira (alpes occidentales), le massif du munchberg (massif de boheme), et les monts du lyonnais (massif central francais). Les caracteres cinetiques que nous venons d'enoncer sont incompatibles avec un simple mecanisme d'exhumation des eclogites par erosion. Ils impliquent un mecanisme tectonique puissant conduisant a un mouvement devenant horizontal en surface, probablement en reponse a l'extension superficielle. C'est le modele du prisme d'accretion tectonique qui rend compte au mieux aujourd'hui de ces caracteristiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-199

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T LYO1 1997 DUC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.