L'amidon-synthétase soluble II : l'enzyme responsable de l'édification des cristaux d'amylopectine chez Chlamydomonas reinhardtii

par Christophe d' Hulst

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Steven Ball.

Soutenue en 1997

à Lille 1 .


  • Résumé

    Des mutants de l'algue verte unicellulaire chlamydomonas reinhardtii accumulant de faibles quantites d'amidon ont ete isoles apres mutagenese aux rayons x de la souche sauvage. Ces souches mutantes synthetisent seulement 20 a 40% des quantites d'amidon normales. Les experiences de semi-purification couplees aux analyses en zymogrammes ont permis de mettre en evidence l'absence unique et specifique de l'amidon-synthetase soluble ii (ou sssii). La structure de l'amidon residuel est profondement modifiee, conduisant a un accroissement du rapport amylose/amylopectine et une redistribution complete de la longueur des chaines constitutives de la molecule d'amylopectine. Ceci se caracterise par une augmentation de la frequence des tres longues et des courtes chaines (dp>50 et dp<8 respectivement) alors que le nombre de chaines de longueur intermediaire, directement impliquees dans l'echaffaudage du cristal de l'amylopectine est tres sensiblement reduit. De plus, le profil de cristallinite de cet amidon mutant est completement modifie et s'est converti en type b comme l'ont temoigne les experiences de diffraction des rayons x a grand angle. Les amidons de la souche sauvage et du mutant defectueux pour la gbssi (mutant au locus sta2 totalement depourvu d'amylose), affichent quant a eux un profil de type a associe a un fort degre de cristallinite. Les analyses enthalpiques differentielles ont permis de confirmer ce fait. Nous sommes donc en mesure d'affirmer que la presence de la sssii est requise pour l'edification des cristaux de l'amylopectine. Dans le but de demontrer que le gene sta3 represente le gene de structure de la sssii, des adnc et adng correspondants a des amidon-synthetases de chlamydomonas ont ete clones avec succes et les sequences ainsi obtenues ont ete analysees. Ce clonage constitue la premiere etape vers la demonstration de la nature moleculaire de la fonction codee par le locus sta3.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VI-116, 6-[7] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 86-95

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50376-1997-513
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.