Perfectionnement d'un spectromètre infrarouge à diode laser : analyse de la bande v16 du 1-1 difluoroéthane en jet supersonique

par Fabrice Raynaud

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de François Rohart.

Soutenue en 1997

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'evolution et la composition des atmospheres terrestre et planetaires font l'objet de diverses etudes en laboratoire necessitant des conditions experimentales adaptees aux phenomenes observes. Ainsi, les etudes de la relaxation collisionnelle, qui permettent de connaitre la composition de ces atmospheres, necessitent une grande stabilite de la frequence du laser. De plus, si les spectres des principales molecules intervenant dans notre atmosphere sont a ce jour identifies, beaucoup de molecules, existant a l'etat de traces (mais qu'il sera utile de surveiller dans un avenir proche), presentent des spectres complexes qui restent encore a analyser. Dans ce double but, nous presentons les differents developpements et perfectionnements apportes a un spectrometre infrarouge a diode laser. D'une part, nous avons developpe et caracterise une technique originale de stabilisation de la frequence d'emission du laser : cette frequence est asservie sur un mode de resonance d'un interferometre de perot-fabry dont on module la longueur optique. Cette technique s'est averee tres interessante lors des mesures de phenomenes lies a la relaxation collisionnelle. Notamment, elle nous a permis de mettre au point en l'appliquant a l'ammoniac une nouvelle methode tres sensible de mesure des deplacements de frequence de raies induits par pression. D'autre part, en vue d'analyser les bandes vibrationnelles de molecules halogenees en jet supersonique, nous avons accru la sensibilite de notre spectrometre a l'aide de deux techniques originales de modulation des signaux d'absorption (soit par utilisation d'une lame vibrante placee dans le jet, soit par deflexion du laser). Cette derniere a permis d'analyser la bande 1 6 vers 940 cm 1 du 1-1 difluoroethane. Cette molecule, appartenant a la famille des hydrofluorocarbones, est un candidat potentiel pour remplacer le freon 12 dans le cadre des mesures de protection de la couche d'ozone.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1997-497
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.