Espaces de Gorenstein et application d'évaluation

par Hervé Gammelin

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Jean-Claude Thomas.

Soutenue en 1997

à Lille 1 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, on étudie les espaces de Gorenstein, introduits par Y. Felix, S. Halperin et J. C. Thomas par analogie avec l'algèbre locale. Ceux-ci généralisent les espaces dont la cohomologie satisfait la dualité de Poincaré. Sur le corps des nombres rationnels, les mêmes auteurs et A. Murillo ont prouvé le résultat suivant : avec diverses hypothèses sur la fibre, si deux espaces d'une fibration sont de Gorenstein, alors il en est de même du troisième. Ce théorème nous permet d'introduire différents types d'espaces de Gorenstein, notamment g#n. Par exemple, les espaces dont l'homotopie est finie sont de type g#n. En les considérant, on établit des théorèmes plus généraux dans deux domaines : d'une part, on s'intéresse aux fibrations dont la fibre est de type g#n. On met en évidence une nouvelle hypothèse : la e-minimalite. Une fibration est dite e-minimale si le connectant de la longue suite exacte d'homotopie est nul en degré impair. Pour de telles fibrations, on prouve que si la base est de Gorenstein (resp. Est de type g#n) alors l'espace total est de Gorenstein (resp. Est de type g#n). De ce fait, tous les espaces de Gorenstein que nous savons construire sont de type g#n. D'autre part, sur g#n, l'évaluation est non nulle si et seulement si la cohomologie satisfait la dualité de Poincaré. Bien que ce résultat ne soit pas encore prouvé pour les espaces de Gorenstein (conjecture), nous démontrons, pour n'importe quel corps, l'équivalence avec l'assertion avoir une cellule terminale, condition plus faible que l'évaluation non nulle. En conclusion, il s'avère que les espaces de Gorenstein de type g#n forment un nouveau cadre, très large, sur lequel on peut faire des calculs et des raisonnements par récurrence.

  • Titre traduit

    Gorenstein spaces and evaluation map


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (81 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 79-81

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1997-167
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.