Synthèses par méthode sol-gel de catalyseurs d'hydrotraitement

par Lionel Le Bihan

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Edmond Payen.

Soutenue en 1997

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les catalyseurs de type Mo/al2O3 promus par le cobalt ou le nickel et parfois dopés par d'autres éléments sont utilisés pour les opérations de désulfuration des charges pétrolières. Ces solides ont fait l'objet de nombreuses études à l'état oxydé ou sulfuré. Ils sont généralement préparés par imprégnation à sec d'alumines commerciales (précurseurs oxydes) puis sont activés par sulfuration. Actuellement, au delà de 14% en poids de Mo, on constate un abaissement de l'activité de ces solides en hydrodésulfuration (HDS). Ce travail propose la méthode sol-gel comme nouvelle voie de synthèse de ces catalyseurs. Il a ainsi été possible, dans un premier temps, de synthétiser des alumines aux caractéristiques texturales élevées et par la suite des précurseurs oxydes présentant une bonne dispersion de la phase oxomolybdate jusqu'a 30% en poids en Mo. Les nombreuses techniques utilisées pour la caractérisation (porosimétrie à l'azote, DRX, SPX, sir, spectroscopie IR et Raman) des solides à l'état sèche ou calcine, ont permis de préciser la nature de la phase oxyde supportée et de montrer la formation d'un hétéropolyanion de type Anderson. Une étude de ces solides actives par sulfuration a permis de mettre en évidence la formation d'une phase sulfure bien dispersée jusqu'a 30% en poids de Mo. A cet optimum correspond une activité en HDS du thiophène bien supérieure a celle obtenue pour un catalyseur de teneur optimale prépare classiquement. D'autre part, la préparation de catalyseurs à partir de tétrathiomolybdate d'ammonium permet l'obtention, après sulfuration, de cristallites de disulfure bien repartis au sein de l'alumine, qui, pour les fortes teneurs en Mo joue le rôle d'un agent dispersant

  • Titre traduit

    Synthesis by sol-gel method of hydrotreatment catalysts


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (196 f.)
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1997-115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.