Nouveaux matériaux luminescents à anions tétraédriques dérivés du bismuth, de l'europium, du vanadium et de l'arsenic : synthèse, études structurale et optique

par Jean-Luc Blin

Thèse de doctorat en Chimie

Soutenue en 1997

à Lille 1 .


  • Résumé

    Des travaux préliminaires sur le système bi#xeu#1#-#xvo#4 ont montré des propriétés optiques intéressantes induites par la terre rare, au voisinage de la solution solide de symétrie quadratique dérivant de euvo#4. Le manque de précision dans la littérature nous amène à redéfinir des conditions reproductibles de synthèse tout en les optimisant. Nos études par diffraction de rayons x, spectrométries de diffusion Raman et de luminescence localisent cette limite supérieure pour une valeur de x = 0,74 au lieu de 0,60 comme annonce précédemment. Un affinement sur poudre par la méthode de rietveld associe aux spectrométries optiques, montre que la structure cristalline est décrite dans le groupe spatial i4#1/amd, en localisant le bismuth et l'europium dans les sites 8e (c#2#v), le vanadium en 4a (d#2#d) et les oxygènes en position 16h (c#s). Un calcul de champ de force effectue en utilisant une version modifiée du programme nctb de shimanouchi confirme, le choix de ce groupe spatial. Une analyse des propriétés optiques induites par l'ion eu#3#+, montre que pour certaines compositions, nos matériaux s'avèrent être d'excellents luminophores. Grace aux phonons produits par diffusion Raman, nous avons su observer la luminescence malgré une excitation laser d'énergie trop faible (#e#x#c#. = 647,1 nm) pour pouvoir théoriquement obtenir le phénomène. Afin d'optimiser le rendement, nous avons essayé de rendre le mécanisme d'assistance par phonons le plus efficace possible, en multipliant dans des domaines très proches, les fréquences vibrationnelles, en substituant progressivement le vanadium par l'arsenic. Ceci nous a conduit à étudier une partie du diagramme quaternaire euvo#4 - bivo#4 - biaso#4 - euaso#4. Nous montrons également qu'il est possible d'insérer les matériaux possédant les critères requis, dans une matrice vitreuse telle que la silice, le verre dope présente toujours les propriétés optiques induites par la terre rare

  • Titre traduit

    New luminescent arsenovanadates of bismuth and europium : synthesis, optical and structural properties


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 161-167

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1997-3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.