Courtisans et favoris : l'entourage du prince et les mecanismes du pouvoir dans la france des guerres de religion

par NICOLAS LE ROUX

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de JEAN MARIE CONSTANT.

Soutenue en 1997

à Le Mans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these etudie l'evolution des rapports entre le pouvoir monarchique et la noblesse a travers le fonctionnement de la cour et les parcours des membres de l'entourage royal, du regne d'henri ii a celui d'henri iv (vers 1547-vers 1598). Composee en trois parties chronologiques (1547-1574,1574-1581,1581-1598), elle rassemble vingt-trois chapitres etudiant non seulement le fonctionnement de la cour, son recrutement, ses structures, ses dignitaires, mais aussi les formes d'association du second ordre au souverain et les pratiques culturelles propres a l'entourage royal (consommations, formes d'expression, comportements collectifs). Il s'agit d'un travail d'histoire politique mais aussi culturelle, fonde sur l'etude des pratiques et des representations, dont les sources sont les suivantes : correspondances manuscrites ; pieces du cabinet des titres ; actes notaries ; registres des conseils ; comptes royaux ; roles des maisons royales ; roles des compagnies d'ordonnance; litterature polemique; traites politiques; traites de noblesse ; relations des ambassadeurs. La premiere partie etudie le systeme d'equilibre entre les grands lignages et le pouvoir royal fonde sur la composition avec les elites nobiliaires jusqu'a l'avenement d'henri iii. La cour apparait essentiellement comme un cadre de retribution des fidelites. La seconde partie s'attache au fonctionnement de la cour comme un instrument de gouvernement servant a magnifier l'autorite du souverain et a controler la noblesse. Le groupe de jeunes favoris, entourant le souverain, les "mignons", sert d'ecrin a la majeste royale et d'instrument de maitrise de la cour. La troisieme partie analyse le systeme des archifavoris (joyeuse et epernon) offrant l'aboutissement de la politique royale de controle de la noblesse, et l'echec de cette politique, la restructuration artificielle des reseaux clientelaires se heurtant a un mouvement de contestation sans precedent.


  • Résumé

    This work studies the court of france as a point of contact between royalty and nobility from henri ii to henri iv (ca. 1547-ca. 1598). It focuses on the royal entourage (courtiers and favorites) as a political actor of the wars of religion, but also examines cultural attitudes at court. The sources are mainly manuscripts (correspondances, lists of the officers of the royal household, registers of the royal counts and councils, military companies, private acts), but published sources have also been studied (pamphlets, political literature, treatises concerning the nobility). The first part presents the patronage system of the renaissance monarchy from 1547 to 1574. The second analyses the entourage of henri iii at the beginning of his reign, the position of the "minions", the formation of factions and the reformation of the court. The third examines the failure of the royal attempt to take control of the nobility in the 1580's.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol., 1393 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 980 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2477
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.