L'estuaire de la Seine : espace et territoire

par Bruno Lecoquierre

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Madeleine Brocard.

Soutenue en 1997

à Le Havre .


  • Résumé

    Le pont de Normandie, ouvert à la circulation le 26 janvier 1995, a mis directement en relation deux rives qui avaient un développement séparé depuis une cinquantaine d'années et permet de recréer les conditions d'anciennes relations entre les deux rives qui avaient été très vivaces pendant tout le XIXe siècle et jusqu'a la seconde guerre mondiale. A ce titre, et par la modification profonde des réseaux qu'il entraine, le pont pourrait être le vecteur d'une nouvelle territorialité dans l'estuaire de la Seine. Comme dans les autres grands estuaires européens, l'évolution de la territorialité se traduit aussi, depuis le milieu des années 70, par l'émergence de la préoccupation environnementale. Sous l'influence de groupes de pression mettant en scène des acteurs extérieurs au monde économique, les ports se voient contraints de céder une partie de leur territoire a des fins de préservation du milieu ; les conflits issus de ce rapport de force nécessitent l'arbitrage final de l'état. La structuration d'un territoire estuarien englobant l'estuaire et ses deux rives ne pourra cependant se réaliser que s'il y a volonté des acteurs locaux et des habitants pour y parvenir, les projets d'aménagement pilotes par l'état n'étant pas à eux seuls suffisants s'ils ne sont pas relayes au niveau local. Si les acteurs locaux et les habitants de l'estuaire font émerger ce nouveau territoire, se posera alors la question des limites administratives puisque l'estuaire, dans sa partie terminale, est frontière entre deux régions. L'intercommunalité pourrait être une réponse à ce difficile problème de limites.

  • Titre traduit

    The estuary of the river Seine : space and territory


  • Résumé

    The Normandy bridge, opened on 26 january 1995, has set up a direct link between the two banks of the river which had developed separately for about fifty years. It has created the conditions for a restoration of the close ties that had existed between the two banks during the nineteenth century up until world war two. In this respect, the bridge could bring about a new territoriality in the estuary through the profound modification of networks it induces. As is the case with the other major european estuaries, the evolution of the territoriality has also been expressed through the emergence of environmental concerns since the middle of the nineteen seventies. Under pressure from lobbies unrelated to business interests, port authorities have to relinquish part of their territories for conservation purposes ; the ensuing power struggles ultimately require the arbitration of the state. However, an estuarial territory encompassing the estuary and both banks will only be established with the commitment of local authorities and inhabitants since development projects decided by the state are inefficient if they are not handled at local level. Should the local powers and inhabitants of the estuary decide upon the creation of the new territory, the question of marking its administrative limits would then arise since the seaward side of the estuary is the boundary of two administrative regions. An intermunicipal grouping could provide an answer to this difficult problem.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 351 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 159 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.