Etude des phénomènes induits par les digues partielles de type caissons fondés sur pieux

par Christophe Colmard

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Michel Belorgey.

Soutenue en 1997

à Le Havre .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La construction des digues en eau profonde pose de nombreux problèmes dont en particulier celui du volume considérable de matériaux nécessaires à la réalisation. Pour remédier a cette difficulté, un nouveau type d'ouvrage a fait son apparition. Il s'agit de caissons préfabriqués, flottants, remorques sur le site et fixes sur pieux. Ce type d'ouvrage, ne coupant que partiellement le port du large, ne se comporte pas comme une digue ordinaire et le phénomène caractérisant son fonctionnement est appelé mur d'eau fixe. De façon à mieux connaitre le phénomène, nous l'avons analyse sur modelé réduit et nous avons effectué une étude à la fois expérimentale et numérique au Laboratoire de Mécanique des Fluides et Génie Civil du Havre. Cette étude met en évidence les effets moyens du phénomène et l'évolution du système de façon instantanée. Les champs de vitesses nous ont permis d'offrir de nouvelles solutions optimisant le profil de la digue. La configuration bybop est montrée

  • Titre traduit

    Study of phenomenon induced by partially break water off caissons fixed on piles type


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 193 p.
  • Notes : Confidentiel
  • Annexes : 41 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.