Évolution des schémas dans un système de gestion de bases de données orientées objets

par Tarik Beldjilali

Thèse de doctorat en Génie informatique

Sous la direction de André Flory.

Le jury était composé de André Flory.


  • Résumé

    L'évolution du schéma d'une base de données orientées objets (BDOO) relève d'une stratégie qui dépend de l'existence ou non d'objets persistants dans la base. Actuellement les SGBDOO posent trop de contraintes pour permettre une évolution souple, sans dommage pour les instances. Pour répondre à ce problème nous définissons une nouvelle caractéristique pour le modèle objet, à savoir la hiérarchie mixte dont le but est de prendre en compte l'évolution d'une BDOO de façon souple et performante. La hiérarchie mixte est possible grâce au mécanisme d'abstraction que constitue la généralisation ainsi qu'à d'héritage inverse. Pour gérer une telle hiérarchie, nous avons introduit la notion de β-schéma considéré comme l'ensemble des transformations d'un schéma, suite à une opération, qui n'est validé que si la transaction qui le supporte se termine sans incohérences. En outre, afin d'augmenter la puissance de conception et améliorer l'organisation des objets, le modèle de G* que nous proposons incorpore la notion de classe abstraite, permettant ainsi de prendre en compte l'aspect évolutif des applications en phase post-conceptuelle (phase d'exploitation). Cette thèse donne la définition du modèle G*, ses propriétés communes aux modèles OO ainsi que celles qui lui sont spécifiques. L'approche de G* pour la modification d'un schéma ainsi que ses opérations d'évolution spécifiques sont proposées. Les principales propriétés à vérifier pour qu'un schéma soit cohérent, adaptées au modèle G* et à sa hiérarchie mixte, sont synthétisées. Aussi, les problèmes de cohérence des objets de la BD ainsi que ceux liés à la cohérence structurelle des méthodes sont traités.

  • Titre traduit

    = Schema evolution in an object oriented database system


  • Résumé

    Schema evolution of an object oriented data base depends on the existence of persistent objects populating the database. Actually object oriented DBMS put too many constraints to allow flexible evolution which does not cause adverse consequences on the instances. In order to overcome this problem we defined a new characteristic for the object model which is mixed hierarchy whose goal is to make easy schema evolution. A mixed hierarchy is possible due to a mechanism of abstraction made of generalization and inverse inheritance. To manage such a hierarchy we introduced the notion of β-schema that is the set of schema modifications following an evolution operation. A β-schema is validated only when its dependent transaction terminates successfully. Furthermore, to enhance conception and objects organization, the G* model is proposed, which integrates the notion of abstract class that takes into account evolution in the post-conception phase (exploitation phase). This thesis introduces the G* model definition, what has in common with object oriented models as well as its specific prope1ties. The G* approach for schema modification and its specific evolution operations are given. The main prope1ties to be checked for a coherent schema adapted to the G* model and to its mixed hierarchy are introduced. Also, problems of objects coherence and those related to the structural coherence of the methods are discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(2096)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.