Contribution à la spécification des systèmes d'information : les réseaux formels pour la spécification des traitements et application à la retro conception de codes

par Christian Cadivel

Thèse de doctorat en Génie Informatique

Sous la direction de Guy Boulay.

Le jury était composé de Guy Boulay.


  • Résumé

    La modélisation des systèmes d'information distingue classiquement les données et les traitements. En analysant les outils de modélisation des traitements les plus courants on s'aperçoit que ceux-ci s'appliquent mieux aux phases d'analyse et de réalisation ou sont trop ardus pour être validés par l'utilisateur. Notre objectif est de chercher un modèle de spécification de système d'information compréhensible par l'utilisateur, mieux adapté à l'expression des traitements et réutilisable par l'informaticien dans le processus de conception. Nous proposons un modèle baptisé réseau formel qui tire les avantages graphiques des réseaux de Pétri pour servir de support de dialogue avec l'utilisateur, et qui hérite de la rigueur des langages de programmation par contraintes en décrivant sans ambiguïté les règles de gestion du système d'information. Les principaux concepts du réseau formel sont les places, les transitions et les contraintes. Les contraintes s'expriment sur les places (qu'on peut rapprocher de la notion de type abstrait), sur les marquages (définissant les contraintes d'intégrités entre les places) et sur les transitions (décrivant les transformations dynamiques). Nous illustrons les concepts des réseaux formels sur le célèbre cas IFIP. Nous montrons aussi une utilisation des réseaux formels dans une démarche de rétro conception de codes décomposée en deux étapes. La première étape consiste à traduire les instructions du programme en éléments de réseau formel en respectant des schémas de transformation élaborés pour le langage source. La deuxième étape consiste à simplifier le réseau issu de l'étape précédente en se basant sur des simplifications formelles des contraintes et sur les connaissances contextuelles d'un expert du domaine. L'application sur une chaine de 3000 lignes de programme en langage RPS a permis d'obtenir une spécification purgée des préoccupations techniques introduites lors de la codification.

  • Titre traduit

    = Contribution to the specification of information systems : Specification of processes with Formal Nets and application to reverse engineering of code


  • Résumé

    Classically, Information System modelling separates data and processes. By analysing the most commonly used tools of process modelling, we realize that these models are more adapted to the analysis and design stage or are too difficult to be validated by an end user. Our aim is to find an information system specification model understandable for the end user, more suitable for process description and reusable by computer practitioners in the design stages. We propose a model called formal net which has the graphic advantages of Petri Net to support the dialogue with the user, and which inherits the exactness of constraint programming by describing without any ambiguity the management rules of the information system. The main concepts of the formal net are places, transitions and constraints. Constraints may be expressed about places (which can approach the notion of abstract data type), marking (defining integrity constraints between places) and transitions (describing dynamic transformations). We illustrate the concepts of formal nets on the famous case IFIP. We show the utility of formal net through the proposition of a reverse engineering method broken down into two steps. The first step consists of translating the instructions of a program into formal net elements according to transformation schemas elaborated for the programming language. The second step consists of simplifying the net stemmed from the previous step, based on formal constraint simplifications and on the contextual knowledge of an expert in the domain. The application on a chain of 3000 program lines in RPS language led to a specification purified of technical aspects introduced during the programming

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(2016)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.