Nanosphères "furtives" à base de copolymères biodégradables pour la libération contrôlée de principes actifs hydrophobes et de protéines

par Patricia Quellec

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Edith Dellacherie.

Soutenue en 1997

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .

Le président du jury était Claude Vigneron.

Les rapporteurs étaient Maria Jose Alonso, Jean-Pierre Benoît.


  • Résumé

    Des copolymères biodégradables amphiphiles constitués d'un bloc hydrophobe d'acide polylactique (PLA) et d'un bloc hydrophile de monométhoxypolyoxyéthylène (MPOE) ont été synthétisés dans le but de préparer des nanoparticules injectables furtives permettant une libération contrôlée dans le sang des principes actifs encapsulés. En tirant parti des propriétés amphiphiles des copolymères et en particulier des différences de solubilité des deux blocs en phase aqueuse et organique, les procédés d'émulsion/évaporation (simple émulsion, huile-dans l'eau) et de double émulsion huile-dans l'eau-dans l'huile adoptés conduisent à la formation de nanosphères constituées d'un cœur dense hydrophobe de PLA, recouvertes d'une brosse hydrophile de MPOE. Cette dernière a pour but d'empêcher l'adsorption des protéines (opsonisation), phénomène qui déclenche la réponse immunitaire, et protéger ainsi les nanoparticules de l'élimination de la circulation sanguine. Les propriétés de surface des nanosphères ont été étudiées, notamment du point de vue de la charge, et comparées à celles de nanosphères de PLA non recouvertes de MPOE. Suivant les procédés de simple ou double émulsion appliqués, il a été possible d'encapsuler efficacement un principe actif hydrophobe (Cyclosporine A, médicament aux propriétés immunosuppressives) et une protéine modèle (albumine du sérum humain). Les taux d'encapsulation et charges en principes actifs ont été étudiés en fonction de divers paramètres (concentration en polymère, charge théorique en principe actif, taux de MPOE dans la matrice) et les cinétiques de libération ont été suivies in vitro. Ainsi, nous avons montré qu'il était possible de retarder la libération des principes actifs lorsqu'ils sont incorporés dans une matrice biodégradable. Enfin, nous avons mis en évidence l'efficacité de la brosse protectrice de MPOE en surface des nanosphères vis-à-vis de l'adsorption des protéines plasmatiques et de la capture par des cellules phagocytes humaines (polymorphonucéaires).

  • Titre traduit

    Stealth nanospheres based on biodegradable copolymers for the controlled release of hydrophobic drugs and proteins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (239 p.)
  • Annexes : 253 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.