Classification pneumatique des particules ultra fines minérales dans un système de broyage classification

par Amal Chahdi

Thèse de doctorat en Géosciences

Sous la direction de Pierre Blazy.

Soutenue en 1997

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Les applications industrielles des minéraux naturels, de granularité fine à ultra fine, exigent des produits, de distributions granulométriques et de facteurs de forme contrôles, adaptés à chaque application. La classification pneumatique est réalisée sur un classificateur équipé d'une turbine de 50 mm. Il est étudié: la détermination de l'influence des variables opératoires sur le classement granulométrique de populations de particules de dimensions inferieures à 50 m, de nature et de formes différentes (calcite, talc et muscovite) ; l'analyse du processus de classification par les courbes de partage granulométrique et la détermination des effets de la forme des particules sur les résultats de la classification ; la modélisation du classificateur. Une série d'essais de classification a été effectuée sur chacun des produits étudiés, suivant un plan factoriel composite centre 2#3 avec pour facteurs: le débit d'air, la vitesse du rotor, le débit solide d'alimentation. L’interprétation des résultats met en évidence, dans certaines conditions opératoires, des perturbations dans le processus de classification des particules ultrafines, inferieures a environ 2 micromètres, marquées par un relèvement de la courbe de partage, attribuable à des agglomérations interparticulaires qui diminuent l'efficacité de la classification. Les données expérimentales des séparations granulométriques sont représentées de façon satisfaisante par le modèle de Lippek. Un modèle multiplicatif conduit a une prédiction satisfaisante de la dimension de coupure corrigée d50c, avec un coefficient de détermination ajusté r2 (a) supérieur à 0. 94 pour les trois matériaux étudiés, les valeurs de d50c étant comprises entre 4 et 12 micromètres pour la calcite, 8 et 24 micromètres pour le talc, 8 et 40 micromètre pour le mica. L’imperfection de la séparation pour les dimensions supérieures à 2 micromètres est indépendante des conditions opératoires pour les particules isodiamétriques. Les variables opératoires expliquent les variations des imperfections pour les particules lamellaires

  • Titre traduit

    Pneumatic classification of ultra fines particles in a combined jet mill-rotor classifier unit


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 p.)
  • Annexes : 69 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.