Étude du comportement en frottement et usure des contacts électriques glissants cuivre-acier et cuivre-graphite

par Ali Bouchoucha

Thèse de doctorat en Mécanique et énergétique

Sous la direction de Daniel Paulmier.

Soutenue en 1997

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Les phénomènes de transfert métallique et d'oxydation sont favorisés par la charge normale, la vitesse de glissement et/ou l'intensité de courant électrique et sa direction. Dans le cas du contact cuivre-acier, le courant électrique engendre un comportement sévère en frottement et sur usure favorisant la génération d'oxydes durs à l'interface. En revanche, dans un contact cuivre-graphite, il conduit à un faible coefficient de frottement. D’autre part, il est montré que l'environnement gazeux joue un rôle majeur dans le comportement des deux couples. S’agissant du couple cuivre-acier, le milieu inerte d'argon entraine une augmentation du coefficient de frottement et diminue l'usure vis-à-vis d'un milieu ambiant. Par contre, l'atmosphère d'oxygène augmente l'usure et n'influe pas sur le coefficient de frottement. Pour le contact cuivre-graphite, l'environnement oxydant et/ou humide engendre une diminution importante du coefficient de frottement et réduit le taux d'usure. Par contre, un milieu inerte conduit à une usure sévère. Il ressort donc que la nature du matériau frottant contre le fil de cuivre, joue un rôle prépondérant dans le comportement tribologique

  • Titre traduit

    Study on the behaviour friction and wear of sliding electrical contacts copper-steel and copper-graphite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (145 p.)
  • Annexes : 159 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.