Mesure d'orientation cristallographiques par analyse d'images de microscope électronique

par Jean-Paul Goglio

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Alain Chehikian.

Soutenue en 1997

à Grenoble INPG , en partenariat avec Laboratoire de traitement d'images et reconnaissance de formes (Grenoble) (laboratoire) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail a pour but d'offrir au metallurgiste un nouvel outil a faible cout pour la mesure locale de l'orientation cristallographique sur des toles magnetiques. Le principe consiste a effectuer sur le materiau, une attaque chimique qui arrache au metal des morceaux de parallelepipedes rectangles selon les orientations cristallines. Les empreintes ainsi obtenues sont appelees figures de corrosion et contiennent l'information d'orientation cristallographique. On peut alors extraire cette information par traitement des images de ces figures observees au microscope electronique. Les images obtenues peuvent contenir trois types de figures de corrosion : une, deux ou trois faces visibles. Chacun de ces cas necessite un traitement particulier, il est donc necessaire de faire une classification. On effectue pour cela une segmentation selon un algorithme cooperatif de croissance de regions contrainte par les contours de maniere a separer les figures et le fond. On peut ensuite separer les figures ne presentant qu'une seule face visible des deux autres cas garce a des criteres de connexite et de niveau de gris. Pour separer les deux autres cas, on a choisi de s'interesser aux aretes des parallelepipedes. Ces aretes pouvant etre de taille variable, on les extrait garce a un algorithme de laplacien multi-echelle. On effectue ensuite une squelettisation en deux passes pour eviter la formation de barbules, ce qui permet de decrire les aretes sous la forme d'une chaine de segments. Une analyse grammaticale nous permet alors de separer les deux derniers cas. On peut alors effectuer une mesure specifique dans chacun des trois cas. Ces mesures sont basees sur les orientations des contours des faces, les largeurs de ces faces ou les orientations des segments des aretes. Les precisions des mesures sont de l'ordre de 1 ou 2 degres selon les cas.

  • Titre traduit

    A method for measuring the crystallographic orientations using image processing, electron scan microscope and etch pitting


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (122 p.)
  • Annexes : 48 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : GIPSA-lab. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 1997 GOG
  • Bibliothèque : GIPSA-lab. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 1997 GOG
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.