Structures, microstructures et coercitivite des alliages sm(co,cu)5

par ERIC LECTARD

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Colette Allibert.

Soutenue en 1997

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'etudier les liens entre composition chimique, microstructure et coercitivite des phases magnetiques de type sm(co,cu)5. L'etude est realisee sur des alliages de microstructures typiques (alliages solidifies, homogeneises frittes ou isotropes, monocristaux) et de composition variees, elabores et caracterises a differentes echelles. Les microstructures multiphasees obtenues par solidification sont de type dendritique : la phase de cristallisation primaire, d'apparence biphasee, est une phase sm(co,cu)#5 dont les segregations de solidification simulent une demixtion. La phase interdentrique est une phase riche en sm et cu de type 5:19. Les cycles d'hysteresis de ces aimants sont interpretes en terme de sommation des contributions des 3 phases considerees comme magnetiquement independantes. Les alliages homogeneises-trempes, pratiquement monophases, presentent une coercitivite de type ancrage, qui augmente fortement avec le taux de substitution co/cu. Quelle que soit la composition, le champ coercitif s'eleve apres un recuit de quelques heures a basse temperature ou un refroidissement lent depuis 1100c. Les etudes microstructurales d'une part, qui ne permettent pas la detection de defauts susceptibles d'ancrer les parois de bloch, et l'etude magnetique sur monocristaux d'autre part, conduisent a proposer un mode de coercitivite non classique, de type intrinseque. Le renforcement du champ coercitif apres traitement thermique est interprete suivant le meme modele. Des etudes thermiques et cristallographiques couplees, menees sur une composition d'alliage fixee, revelent la presence d'une transformation structurale en dessous de 930c.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184 P.
  • Annexes : 76 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.