Anisotropie magnetique perpendiculaire des couches minces epitaxiees d'alliages ordonnes fepd

par VERONIQUE GEHANNO

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Bruno Gilles.

Soutenue en 1997

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie l'anisotropie magnetique perpendiculaire resultant de la mise en ordre chimique de type l1#0, dans des couches minces d'alliage fepd elaborees en epitaxie par jets moleculaires. Nous avons mis en oeuvre differentes procedures d'elaboration : - la codeposition a temperature ambiante, eventuellement suivie d'un recuit ; - la codeposition a 350c ; - le depot alterne de couches atomiques fe et pd, controle par le temps de depot ou par les oscillations rheed. La structure des alliages a ete etudiee par microscopie electronique en transmission. Nous avons caracterise l'ordre a longue distance (old) par diffraction des rayons x, et l'ordre a courte distance directionnel (ocdd) par spectroscopie exafs. L'anisotropie magnetique uniaxiale a ete evaluee a partir de mesures de magnetometrie (vsm). Nous montrons que l'old et l'ocdd, de meme que l'anisotropie magnetique, dependent fortement des conditions de depot. Le degre d'ordre chimique le plus eleve est obtenu par la codeposition de l'alliage a 350c : dans ce cas, l'aimantation est orientee suivant la direction perpendiculaire au plan des couches minces et l'etude par microscopie a force magnetique revele la presence de domaines magnetiques, dont la taille laterale est de l'ordre de quelques dizaines de nanometres. L'anisotropie magnetique resultant du depot alterne de couches atomiques est plus faible : pour les faibles epaisseurs, l'aimantation est dans le plan de la couche et au dela d'une epaisseur critique, elle sort du plan, faisant apparaitre une configuration en rubans. Nous avons interprete, par des modeles analytiques de micromagnetisme, l'evolution de la susceptibilite en champ perpendiculaire, ainsi que celle de la taille des domaines et des rubans, en fonction de l'epaisseur des couches minces. Nous avons egalement realise des experiences de spectroscopie mossbauer et spectroscopie kerr polaire : nous montrons que ces deux signaux sont tres sensibles au degre d'ordre des alliages.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 178 P.
  • Annexes : 129 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.