Extraction de sous-ensembles temps-frequence en vue d'une prise de decision en non stationnaire. Application en acoustique sous-marine

par VALERIE PIERSON

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de NADINE MARTIN.

Soutenue en 1997

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre de la reconnaissance de signaux non stationnaires en acoustique sous-marine. Les signaux enregistres sous la mer sont emis par des sources d'origines diverses : sources biologiques (mammiferes marins,. . . ), sources mecaniques (batiments marins,. . . ). En raison de la grande complexite des phenomenes physiques sous-jacents, il n'existe pas de modele systematique permettant une caracterisation des signaux dans le domaine temporel. Nous avons opte pour un changement de representation des signaux de l'espace temps vers l'espace temps-frequence, dans lequel la structure energetique d'un signal non stationnaire est decrite conjointement en fonction du temps et de la frequence. L'image ainsi obtenue presente de fortes analogies avec une image a niveaux de gris, bien que la signification physique de son contenu soit differente. Nous proposons dans ce manuscrit une analyse automatique du contenu d'une representation temps-frequence en adaptant des techniques de traitement d'images, dans un but final de reconnaissance ou de classification des signaux acoustiques. La methode developpee est decomposee en trois etapes. Au cours de la premiere etape, les formes caracteristiques des signaux non stationnaires, appelees encore signatures temps-frequence, sont extraites du plan temps-frequence au moyen des outils morphologiques. A la fin de cette segmentation, les formes caracteristiques sont mises en evidence par leur frontiere. La seconde etape concerne l'extraction de parametres a partir des contours obtenus. Certains attributs (duree, bande de frequence,. . . ) sont directement deduits des contours, d'autres parametres sont le resultat d'une analyse harmonique et sont appeles descripteurs de forme. En dernier lieu, des exemples de reconnaissance et de classification a partir des descripteurs de formes sont presentes dans le cas de signaux synthetiques puis de signaux reels issus d'une application en acoustique sous-marine.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 221 P.
  • Annexes : 92 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : L-62/98/MM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.