Caracterisation d'un systeme d'assimilation du fer a haute affinite chez erwinia amylovora et de son role dans le pouvoir pathogene

par ALIA DELLAGI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de DOMINIQUE EXPERT.

Soutenue en 1997

à l'INA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Erwinia amylovora est une enterobacterie phytopathogene responsable du feu bacterien des pomoideae. Le systeme mis en jeu par la bacterie en conditions limitantes en fer repose sur la production et l'utilisation de siderophores de type desferrioxamine (dfo). Le projet repose sur la caracterisation du systeme d'assimilation du fer dependant des dfo chez e. Amylovora et l'analyse de mutants affectes dans cette voie. Deux mutants obtenus par mutagenese insertionnelle, l'un affecte dans la biosynthese de la dfo (dfo#-) et l'autre dans celle du transporteur foxr de membrane externe (foxr#-) ont ete caracterises. La multiplication de ces mutants est tres reduite en conditions limitantes en fer. Les donnees de sequencage du gene foxr indiquent l'existence d'un produit de traduction de 705 acides amines, presentant 65% d'identite avec la proteine foxa de yersinia enterocolitica. L'espression de foxr est induit par la carence en fer. Limitation en fer. L'induction de foxr est egalement observee in planta. Le fer n'est donc pas aisement disponible pour la bacterie dans les conditions de l'infection. Les genes codant pour la biosynthese des dfo ont ete clones. Le mutant dfo#- est affecte dans une etape precoce de la biosynthese. Le pouvoir pathogene des mutants a ete analyse sur fleurs de pommier, site naturel d'infection. Les deux mutants sont affectes dans leur capacite a produire des symptomes, ce qui montre que l'integrite du systeme desferrioxamine est necessaire au pouvoir pathogene. Ces resultats et des donnees de fuites d'electrolytes provoquees par la bacterie sur disque foliaire, indiquent que le systeme d'assimilation du fer dependant des desferrioxamines de e. Amylovora joue au moins deux roles dans l'interaction plante-bacterie : un role nutritionnel et un role de protection contre le choc oxydatif.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 196 P.
  • Annexes : 185 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.