Transformation genetique du poirier (pyrus communis) par agrobacterium tumefaciens : strategie pour la resistance au feu bacterien cause par erwinia amylovora

par FABIENNE MOURGUES

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Georges Ducreux.

Soutenue en 1997

à l'INA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le feu bacterien, maladie des rosacees provoquee par erwinia amylovora est la principale maladie bacterienne du poirier pyrus communis l. . La mise au point d'une strategie de transfert de genes antibacteriens pour ameliorer la resistance de differentes varietes de poirier au feu bacterien etait le principal objectif de cette these. Cette approche a necessite a la fois : (i) la mise au point d'un protocole de transformation efficace sur trois genotypes de poirier sensibles au feu bacterien. L'etude methodique des differents parametres de la transformation au sens strict (souches, mode d'inoculation) et de la regeneration de plantes transformees (milieu, antibiotiques de selection) a permis l'obtention de plantes transgeniques de conference, passe-crassane et doyenne du comice a des taux variant de 0,5 a 42%. (ii) une recherche de strategies antibacteriennes applicables a l'interaction e. Amylovora/poirier. Une etude bibliographique des strategies antibacteriennes utilisees en transformation genetique ainsi que l'elaboration de tests d'activite antibacterienne de differents peptides (cecropines, lysozymes, thionines, etc. ) envers e. Amylovora ont ete effectuees. Des procedes d'evaluation de l'activite antibacterienne in vitro de ces peptides envers la bacterie en culture pure ou en co-culture avec des suspensions cellulaires de poirier sont proposes. Ils ont permis de verifier l'efficacite des peptides sur la bacterie, l'absence de toxicite de ces peptides (cecropines, lysozyme) vis-a-vis des cellules de poirier et la degradation partielle des cecropines dans les tissus de la plante. (iii) la transformation de deux varietes de poirier avec des genes a activite lytique envers e. Amylovora. Une soixantaine de clones independants de poirier transformes avec les genes sb37, shival et attacine e a ete obtenue. L'analyse des plantes contenant les genes sb37 et shival permettra de conclure sur l'activite antibacterienne de ces peptides, en partie ou en totalite degrades dans les liquides intercellulaires de poirier. En conclusion, une synthese des strategies utilisables envers e. Amylovora, a court et long terme est proposee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 95 P.
  • Annexes : 184 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.