Caracterisation des origines de replication et analyse fonctionnelle des plasmides a replication autonome chez la levure yarrowia lipolytica

par LAURENCE VERNIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Philippe Fournier.

Soutenue en 1997

à l'INA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Trois sequences permettant la replication extrachromosomique de plasmides chez la levure yarrowia lipolytica ont ete isolees a partir de deux banques independantes d'adn total (fournier et al. , 1993, matsuoka et al. , 1993). Ces trois fragments genomiques sont composes par l'association de deux types de sequence : un centromere (cen) et une origine de replication (ori). L'une ou l'autre de ces sequences a elle seule ne permet pas le maintien extrachromosomique du plasmide qui la porte. La disposition relative de ces deux sequences sur le plasmide ne semble pas affecter la propriete ars. Ainsi, differentes origines de replication ont pu etre clonees sur un plasmide centromerique. Leurs tailles sont variables, de 115 a 500 pb. Par des reductions systematiques, nous avons pu montrer sur 2 d'entre elles que la taille minimale avoisine 125-150 pb. Par electrophorese bidimensionnelle, nous avons montre que l'initiation se produit au locus ori sur plasmide et sur chromosome (vernis et al. , 1997). La deletion de l'origine ori1068 sur le chromosome abolit l'initiation au locus genomique, alors que la modification de son environnement chromosomique n'a pas un tel effet. De plus, une autre origine de replication orix009, conserve sa capacite d'initiation apres avoir ete deplacee dans le chromosome. Ces resultats montrent que la capacite d'initiation reside dans ces courts fragments d'adn. La comparaison des sequences origines a permis de mettre en evidence un motif conserve de 8 pb, tres degenere, dont la mutation n'affecte pas la propriete d'ars. Par ailleurs, ces sequences ne semblent pas partager de caracteristiques communes evidentes. Le clonage de sequences genomiques dans un plasmide contenant seulement une origine a permis d'obtenir une nouvelle sequence centromerique. Ce resultat confirme ainsi la stricte necessite de ce type de sequence pour la fonction ars, et suggere la necessite d'un systeme de partition fort pour le fonctionnement des plasmides a replication autonome chez yarrowia lipolytica.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 240 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.