Vers la maitrise de la variabilite des fruits au sein d'un arbre : etude et modelisation de la croissance des peches (prunus persica l. batch) a l'echelle du rameau

par MEHDI BEN MIMOUN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ROBERT HABIB.

Soutenue en 1997

à l'INA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de cette etude est de mettre en evidence les facteurs responsables de la variabilite intra-arbre de la croissance des peches (prunus persica l. Batch). Celle-ci dependant principalement de la fourniture en assimilats, ce travail a porte sur les facteurs touchant la photosynthese, la variation des reserves et la repartition des assimilats entre puits. Pour cela, des situations experimentales simplifiees ont ete mises en place, ou l'on a decortique a leur base des rameaux et etabli differents rapports nombre de feuilles par fruit (n. F/f). Les differents resultats obtenus ont ete synthetises dans le cadre d'une approche systemique de modelisation. Nous avons mis en evidence une diminution de la photosynthese a rayonnement saturant en reponse a une diminution de la demande des fruits et a l'accumulation des assimilats foliaires. Ces resultats ont ete utilises pour construire un modele de simulation de la contribution des reserves a la croissance des fruits. Ce modele fait apparaitre une mobilisation des reserves pendant les periodes de croissance rapide des fruits et une accumulation d'assimilats lors des periodes de faible demande. La repartition des assimilats entre la croissance vegetative et celle des fruits pour differents n. F/f a ete ensuite decrite. Cette partie du travail a permis de constater que les assimilats d'une pousse sont d'abord utilises pour assurer sa croissance et que le reste est exporte aux autres puits qui sont principalement les fruits. Ces resultats ont ete synthetises dans un modele de fonctionnement du rameau. Les principaux processus consideres sont la photosynthese regulee par le statut en assimilats des feuilles, la gestion des reserves et la repartition des assimilats aux differents organes suivant leur demande de croissance potentielle et un ordre de priorite. Ce modele permet de reproduire une large part de la variabilite de croissance des fruits observee au cours des experiences. Afin d'essayer d'etendre, dans le futur, le modele aux aspects spatiaux, une etude de l'effet sur la croissance des fruits, de leur position par rapport aux pousses a ete menee. Elle a permis de mettre en evidence une croissance plus importante des fruits les plus proches des pousses. En outre, nous avons montre que le reste de l'arbre tamponnait fortement l'effet sur la croissance des fruits de la variation du rapport n. F/f du rameau.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 119 P.
  • Annexes : 184 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.