Le developpement de l'elevage porcin en afrique l'analyse des systemes d'elevage du porc local africain au sud-benin

par REGIS D'ORGEVAL DUBOUCHET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Julien Coléou.

Soutenue en 1997

à l'INA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these a pour objet de proposer des voies susceptibles d'augmenter la production porcine en afrique tout en la gardant competitive face aux autres sources de viande. La premiere partie explique pourquoi il est pertinent d'ameliorer les systemes autochtones d'elevage porcin. Le marche du porc est actif et en expansion, mais il concerne essentiellement un porc peu gras, d'une vingtaine de kilogrammes de poids vif, destine soit a la consommation directe soit aux ceremonies traditionnelles. Le porc est un grand consommateur de sous-produits agro-industriels et agro-artisanaux. La qualite et la quantite de sous-produits disponibles permettent d'envisager une augmentation de la production porcine. La deuxieme partie analyse les systemes autochtones d'elevage porcin. En milieu villageois, une truie de race locale adulte mesure en moyenne 48 cm au garrot, a une longueur de 74 cm et un poids de 31 kg. Le nombre de porcelets sevres par truie, par portee (sevrage a 90 jours) est en moyenne de 4. 15. L'intervalle entre mises-bas est de 209 jours, le poids de porcelets a la naissance proche de 1 kg et le g. M. Q naissance-sevrage de 37 grammes. Cela permet une productivite numerique d'environ 7, une productivite ponderale de 36 kg de poids vif de porcelets sevres par an et une productivite ponderale par 10 kg de poids vif de la femelle de 12. 5. Dans des conditions ameliorees, les resultats obtenus avec la meme race sont les suivants : le nombre de porcelets sevres par truie, par portee (sevrage a 43 jours) est en moyenne de 5. 8. L'intervalle entre mises-bas est de 180 jours, le poids des porcelets a la naissance est de 0. 92 kg, le g. M. Q. Naissance-sevrage de 100 grammes. Cela permet une productivite numerique d'environ 12 une productivite ponderale de 64. 2 kg de poids vif de porcelets sevres par an et une productivite ponderale par 10 kg de poids vif de la femelle de 16. 05. Dans les systemes d'elevage autochtones, en milieu villageois, la production, exprimee en poids vif de porc produit par truie presente, par an est egale a 70 kg ; en systeme ameliore, cette production est quatre fois plus importante. La troisieme partie trace les pistes de developpement. Les messages techniques sont differencies en fonction des types d'eleveurs. De nouveaux themes de recherche sont identifies pour ameliorer le systeme d'elevage porcin familial.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 274 P.
  • Annexes : 235 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.