Incidence des stratégies individuelles et collectives des femmes rurales sur les dynamiques du développement au Bénin : cas du département du Zou

par Isabelle d' Orgeval Dubouchet

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Prod'homme.


  • Résumé

    Cette étude vise à comprendre le comportement des femmes : pourquoi font-elles ce qu'elles font, dans leur situation ? Son objectif est l'analyse de leurs stratégies pour montrer en quoi elles sont porteuses d'une dynamique de développement rural, au niveau du département du Zou et du Benin. Un apport original de cette thèse réside dans l'étude de ces activités, en tant que composantes d'un système d'activités. La thèse apporte un éclairage complémentaire aux études sur les systèmes de production, qui se sont souvent peu preoccupées de la dynamique créée par les femmes. La recherche a été menée dans des villages témoins de la diversité du Zou :. Le Zou-sud, àa densité de population élevée, aux sols dégradés, que les hommes quittent en quête de terres fertiles tandis que les femmes assurent la survie des villages par leurs activités de transformation,. Le Zou-nord, où l'on distingue :. Des zones de colonisation récente, fertiles, en cours de peuplement, où les conditions de vie sont rendues difficiles par l'isolement,. Des zones de colonisation plus anciennes, le long des routes, ou des phénomenes de dégradation des sols apparaissent. Les logiques des comportements des femmes ont été modelisées, au niveau des villages classés en commerçant, agricole ou de transformation agro-alimentaire, et au niveau des femmes classées en deébutantes, femmes ayant réussi, femmes ayant rencontré des obstacles, femmes agées. L'étude analyse comment les femmes combinent leurs activités pour atteindre leurs objectifs. Elle montre comment les femmes contribuent au développement du pays, en permettant la survie des zones défavorisées et en assurant l'essentiel des échanges de produits vivriers. Elle montre que les principaux problèmes des femmes sont d'ordre économique et organisationnel et recherche comment le regroupement des femmes pourrait apporter une solution à ces problèmes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 293 p.
  • Annexes : 270 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : E4 ORGE 1997
  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.