Le travail en projets : analyse des processus sociaux dans le développement de l'entreprise

par Sandrine Nicourd

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Renaud Sainsaulieu.

Soutenue en 1997

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette recherche a pour finalité de comprendre les processus sociaux du développement de l'entreprise à travers l'analyse de projets, entendus comme situations de travail construites par un groupe centre sur une finalité précise directement liée à la croissance d'une entreprise. Une approche conceptuelle et méthodologique est élaborée pour rendre compte de ces situations évolutives. Les projets sont ainsi appréhendés en tant que processus, dans l'articulation entre les logiques d'acteurs, les modes d'organisation du travail et les régulations globales. Les propriétés sociales de tels systèmes d'interactions, centres sur l'anticipation ne peuvent être dégagées sans une analyse historique de la construction de l'entreprise sur laquelle se concentre la recherche. De nouvelles formes de projets apparaissent mettant l'expertise au coeur de la croissance de l'entreprise. Dans ces projets, les dynamiques organisationnelles et les dynamiques identitaires des acteurs sont intimement mêlées. On observe une cohérence entre les deux mouvements repéres, pour le premier à travers le registre de règles et pour le second dans l'expression des motifs d'action. Finalement l'ordre de l'action en projets doit être saisi sous la forme de processus, son évolution s'établit selon les formes des finalités de l'action. En construisant un travail de formalisation progressive des règles et des savoirs, dans une situation d'incertitudes généralisées, ces acteurs ont vécu une expérience profondément différente des situations de travail stables et répétitives. C'est l'engagement des acteurs dans ces régulations complexes et la construction du sens du projet qui mettent en jeu les valeurs au coeur de l'action. Le projet, en tant qu'expérience sociale, permet la recomposition de la cohérence identitaire des acteurs concernés dans la mise à distance à l'égard de la légitimité dominante.

  • Titre traduit

    Work in projects : analysis of social processes in the development of the company


  • Résumé

    The purpose of this research is to understand the social processes in the development of the company studied, through the analysis of the projects which are described as working situations built by a group whose approach is focused on a determinated target in direct connections with the company's growth. A conceptual and methodological approach is elaborated to present those evolutionary situations. The projects are thus treated as processes through links with actors' logics, types of working organizations and global regulations. Social properties of such interaction systems, which are based upon anticipation can hardly be presented without historical analysis of the construction of this company. It brings up new types of projects enhancing expertise as an essential point of the company's growth. Both the organisation and the actor's identity dynamics are strongly put together in the projects. A logic between both movements can be observed through a system of rules for the former and in the expression of action motives for the latter. The organisation of the projects finally has to be understood as a process whose evolution is determinated according to the finality types of action. By building a progressive formalization work of rules and knowledge in a situation filled with generalized uncertainties, these actors have experienced a deep difference with the stable and repetitive working situations they knew before. It is the actors' commitment in the complex regulations as well as the construction of the project's meaning which brings up values admist action. As a social experience, the project allows an identity coherence reconstitution for every actor through his distancing from the dominant legitimity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 384 f. ; 30 cm
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 371
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.