Démocratie profane, l'expérience du budget participatif de Porto Alegre, Brésil, 1989-1996 : contribution à l'étude des rapports entre représentation et participation dans la société moderne

par José Luiz Marques

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean Leca.

Soutenue en 1997

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    La thèse a comme point de départ la façon dont, historiquement, l'idée de la participation populaire dans l'imaginaire des mouvements sociaux brésiliens s'est construire, afin d'expliquer les expériences de démocratisation du pouvoir local en cours dans ce pays, lesquelles sont en train d'être stimulées pour le parti des travailleurs (pt) dans des centres urbains importants. Le thème empirique du travail est l'expérience du "budget participatif" de Porto Alegre, au sud du Brésil, ou la démocratie directe se fait en combinaison avec la représentation politique, ce qui donne origine à un système hybride d'administration publique ou la distance qui éloigne la société civile de la société politique est visiblement atténuée. Il s'agit d'un "modèle de démocratie" qui incite l'engagement actif des citoyens, à travers les modalités pas conventionnelles de participation politique. D'un autre cote, la thèse montre que la thématique du pouvoir local en Amérique latine et au Brésil est, à la fois, un objet d'enquête scientifique valorise actuellement dans les universités et encore, une stratégie adoptée par les gauches pour s'opposer aux politiques avec une incision néo-libérale des gouvernements centraux d'aujourd'hui. Une "démocratie profane" a commence à se développer, en rendant l'Etat plus efficient, sans le faire "minimum". L'appui des électeurs, par la troisième fois consécutive (1988, 1992, 1996), signale la consolidation de l'expérience de socialisation de la politique, par rapport à la gestion et au financement de Porto Alegre, acheminées par le pt à travers le "budget participatif".

  • Titre traduit

    Profane democracy the experience of the "sharing budget" of Porto Alegre/Brazil (1989-1996) : contribution to the study of relations between representation and participation in the modern society


  • Résumé

    The thesis reports the way how it was built, historically, the idea of popular participation in the imaginary aspect of the Brazilian social movements in order to explain the experiences of democratization of the current local power in that country, which have been stimulated by the labour party (partido dos trabalhadores - pt) in important urban centers. The empirical motto of the paper is the experience of the "sharing budget" of Porto Alegre, in southern Brazil, where the direct democracy processes in combination with the political representation, originating a hybrid system of public administration wherein the distance that separates the civil society and the political society is visibly attenuated. It is about a "democracy model" that motivates the active engagement of citizens, through the non-conventional modalities of political participation. On the other hand, the thesis shows that the subject of the local power in Latin America and Brazil is, simultaneously, an object of scientific investigation appreciated in universities nowadays and, yet, a strategy adopted by the left to oppose the government policies with a neoliberal cut of the present central government. The priority inversions in the municipal rule, in terms of administration and financing of Porto Alegre, orientated by the "pt" through the "sharing budget", constituted themselves in one demonstrative effect for the anti-neoliberal opposition of the new continent. A "profane democracy" started to grow, making the state more efficient, without becoming "minimum". The support of the voters, for successive three times, aims at the consolidation of the experience and at the new challenges in the "pt" project of socialization of politics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (489 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 365
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.