Contribution a l'etude des proprietes cristallographiques et magnetiques des composes r#3(fe,t)#2#9 (r = terre rare, t = ti ou v)

par DENIS COURTOIS

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Dominique Givord.

Soutenue en 1997

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail est d'appronfondir la comprehension des proprietes cristallographiques et magnetiques de la nouvelle famille de composes r#3(fe,t)#2#9 (r = terre rare et t = ti ou v) et de comparer ces proprietes avec celles des autres familles de composes intermetalliques r-fe riches en fer, qui trouvent leur application principale dans les materiaux pour aimants permanents. Nous montrons que les composes 3 : 29 peuvent se former par reaction a l'etat solide avec les elements de terres rares lourdes r = gd, tb, dy et y. Une analyse cristallographique detaillee du cristal y#3(fe,v)#2#9 obtenu par la methode de czochralski revele qu'il est forme de plusieurs domaines cristallographiques de structure monoclinique de type nd#3(fe,ti)#2#9, chaque domaine etant relie aux autres par rotation d'angles = n. 60 autour de la direction 1 0 2. La contribution 3d au magnetisme des composes 3:29 est determinee par la caracterisation du cristal d'yttrium. L'analyse quantitative de l'anisotropie magnetocristalline, de l'aimantation a saturation et de la temperature d'ordre rend compte du caractere intermediaire de la structure cristallographique des composes 3:29 entre les structures des composes 2:17 et 1:12. La derniere partie porte sur l'analyse des composes ou l'element r est magnetique. Les coefficients d'echange n#t#b#f#e et de champ cristallin a#k#q# sur les sites 2a et 4i de l'ion tb#3#+ sont calcules a partir des mesures d'aimantation effectuees sur un cristal de terbium et sont compares avec ceux qui caracterisent les composes 2:17 et 1:12. Les interactions d'echange r-fe sont dans les composes 3:29 du meme ordre de grandeur que dans les autres series de composes r-fe. Nous notons que la decroissance de n#r#f#e a travers la serie des lanthanides est differente pour les composes riches et pauvres en fer. Ce phenomene est attribue a une difference de la polarisation de la bande 5d selon la stchiometrie des composes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 134 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.