Propulsion mhd en eau de mer : etude des couplages hydrodynamique electrochimie electromagnetisme

par PATRICK BOISSONNEAU

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de JEAN PAUL THIBAULT.

Soutenue en 1997

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La magnetohydrodynamique (mhd) permet de realiser des propulseurs a reaction fournissant des flux d'eau de mer a grande vitesse sans helice ni piece mecanique en mouvement. En appliquant a un ecoulement d'eau de mer des champs magnetique et electrique, on produit directement au sein de l'ecoulement des forces electromagnetiques (laplace) qui propulsent le navire. Malheureusement l'eau de mer est un electrolyte : le passage des courants amenes par des electrodes entraine une electrolyse non desiree. Le travail presente se consacre a l'etude des couplages suivants : - influence de l'hydrodynamique parietale sur l'electrochimie de l'eau de mer - influence du degagement de micro-bulles sur la couche limite turbulente - determination des courants et des forces au sein de l'ecoulement les parties experimentales reposent sur la confrontation des mesures sur electrodes de platine en cellule d'electrolyse avec des mesures sur electrodes de titane platine en ecoulement reel. Nous avons associe aux mesures traditionnelles electriques et electrochimiques, l'analyse de la production de bulles (electrolyse) et de ses consequences sur l'ecoulement (velocimetrie granulometrie laser doppler & visualisation). Les parties theoriques, touchant l'electrochimie, font une synthese des connaissances et permettent d'identifier les mecanismes dominants et d'expliquer les resultats experimentaux. La partie calcul numerique, concernant le couplage : ecoulement/champs electromagnetiques, repose sur la confrontation de resultats de modeles globaux dedies avec des simulations faites a l'aide de fluent, logiciel commercial (volumes finis 2d).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 P.
  • Annexes : 74 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.