Limitation du transfert par ruissellement vers les eaux superficielles de deux herbicides (isoproturon et diflufenicanil). Methodologie analytique et etude de l'efficacite de bandes enherbees

par LAURENT PATTY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Tissut.

Soutenue en 1997

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les travaux presentes dans ce memoire se rapportent a l'etude de la capacite d'un dispositif enherbe experimental, a limiter le transfert par ruissellement de deux herbicides : l'isoproturon (ipu) et le diflufenicanil (dff), qui presentent des proprietes physico-chimiques differentes. Le dispositif, implante a la station i. T. C. F. De la jailliere, a ete suivi au cours de quatre campagnes d'etude en conditions de pluies naturelles, et face a deux ruissellements de plus grande amplitude generes par simulation de pluie. Apres avoir developpe et valide des methodes de dosage sensibles et specifiques de chaque produit et de chaque matrice etudiee, l'analyse des ruissellements collectes a permis de caracteriser le transfert par ruissellement de l'ipu et du dff et d'evaluer l'efficacite des bandes enherbees a reduire ce tranfert. Les resultats provenant des dispositifs implantes dans les stations i. T. C. F. De bignan, plelo et la jailliere, ont confirme et elargi les conclusions a d'autres produits : le lindane, l'atrazine et deux de ses metabolites. Dans les diverses conditions pedoclimatiques, les quantites de produits transferees par ruissellement sont inferieures a 1 % de la dose epandue ; les episodes de ruissellement les plus proches de l'application etant a l'origine des pertes les plus importantes. Les resultats relatifs a l'efficacite des bandes enherbees montrent que differents mecanismes contribuent a la retention de ces residus : l'infiltration de l'eau et des molecules solubilisees (ipu, atrazine) dans le sol, la filtration et la sedimentation des particules solides sur lesquelles sont adsorbes des composes tres peu solubles (dff, lindane) et l'adsorption des molecules solubilisees en surface de la bande. Les dispositifs etudies permettent notamment d'ecreter les pics de concentration des differents composes dans le ruissellement. Les analyses de sol revelent, par ailleurs, que les residus d'ipu et de dff pieges ne s'accumulent pas dans la bande enherbee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 217 P.
  • Annexes : 182 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.