Ordres partiels pour la vérification de systèmes temps réel

par Florence Pagani

Thèse de doctorat en Informatique fondamentale et parallélisme

Sous la direction de Christel Seguin.

Soutenue en 1997

à Toulouse, ENSAE .

  • Titre traduit

    Partial orders for the verification of real-time systems


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Si l'utilité des méthodes de vérification formelle des systèmes temps réel est désormais reconnue, leur application à des systèmes complexes est encore freinée par les performances des outils disponibles. En particulier, la vérification de modèles fondée sur l'exploration exhaustive de l'espace des états d'un système est souvent limitée par ce que l'on appelle l'explosion combinatoire des états. Ce phénomène est encore accentué lorque des aspects quantitatifs (durée des actions par exemple) sont introduits dans le modèle. Une partie de l'xplosion combinatoire est due a�� la modélisation du parallélisme par l'entrelacement non déterministe des actions. Les techniques dites d'ordre partiel tirent parti de l'indépendance des actions s'exécutant en parallèle pour réduire l'espace des états à explorer. Ces techniques ont initialement été développées pour la vérification des systèmes temps réels afin de prendre en compte des aspects temporels quantitatifs. Nous nous intéressons en particulier à l'intégration de ces techniques dans les méthodes de vérification symboliques développées pour des automates temporisés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.143-148

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace. Service documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997/213 PAG
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.