Application de méthodes inverses au dépouillement de l'essai aux barres de Hopkinson

par Laurent Rota

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Gérard Gary.

Soutenue en 1997

à Palaiseau, Ecole polytechnique .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail a pour but l'optimisation du dépouillement de l'essai aux barres de hopkinson dans les cas ou une analyse classique ne peut s'appliquer. L'analyse classique suppose, en effet, l'équilibre des efforts imposes a l'échantillon au cours du chargement. Le comportement est, dans ce cas assimilable a une situation quasi-statique et ou les champs mécaniques dans l'échantillon sont considères comme homogènes, donne sous la forme d'une courbe contrainte - déformation. Dans certains cas cependant, cette hypothèse d'équilibre est illicite: l'échantillon doit être considère comme une structure et non plus comme un élément de matière, puisque les effets d'inertie y jouent un rôle important. Il s'agit alors de trouver le comportement de l'échantillon a partir des efforts et des vitesses mesurées durant l'essai. Ceci constitue un problème de type inverse pour lequel l'information (sur le comportement) réside dans la donnée de conditions aux limites duales. On propose une résolution du problème inverse général qui consiste a déterminer le comportement d'une structure pour laquelle on se donne le chargement a la fois en effort et en déplacement sur la frontière comme fonctions du temps. Cette analyse permet, dans ce cadre mal pose (et pour des problèmes voisins comme le problème de Cauchy), de donner une solution au problème d'évolution de la structure. La résolution de ce problème inverse repose sur une notion d'écart au comportement, developpee et discutée dans ce travail

  • Titre traduit

    Application of inverse methods to the analysis of the split hopkinson pressure bar test


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 p.
  • Annexes : 100 réf.

Où se trouve cette thèse ?