Restitution de la structure verticale de la vapeur d'eau atmospherique a l'echelle globale a partir d'observations satellitales. Implications pour la sensibilite climatique

par JEAN-PIERRE CHABOUREAU

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Alain Chedin.

Soutenue en 1997

à l'EP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail porte sur la determination de la structure tridimensionnelle de la vapeur d'eau atmospherique a partir des donnees satellitales et de l'analyse de sa variabilite. Une premiere partie du travail consiste a l'amelioration de la qualite de l'interpretation de radiances mesurees par satellite, en mettant au point une methode nouvelle, apres avoir constate l'incapacite des methodes anterieures a donner des resultats satisfaisants. Les donnees du contenu de l'atmosphere en vapeur d'eau obtenues sont validees par comparaison avec d'autres moyens de mesure. Ces resultats permettent d'etablir une climatologie pertinente de la structure verticale de la vapeur d'eau de l'atmosphere, sur une periode d'environ trente mois. L'ensemble des donnees validees est utilise pour aborder une premiere analyse globale de la distribution verticale du contenu en vapeur d'eau. Un indicateur de la dynamique verticale est circonscris. Il permet l'etude des influences relatives de la dynamique verticale et de la temperature de surface sur la distribution verticale de la vapeur d'eau


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 P.
  • Annexes : 98 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.