Le passage des dieux de l'autre vers la Rome et l'Athènes classiques : recherches comparatives et idéologiques sur les transferts de Junon Regina, Curtis, Caelestis, Cybèle, Bendis, Asclépios et des héros

par Alain Blomart

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Marcel Detienne.

Soutenue en 1997

à Paris, EPHE .


  • Résumé

    Le thème central de cette recherche est celui des dieux étrangers, que l'on a préfèré appeler ici "dieux de l'autre", prenant la notion d'altérité au sens de ce qui s'écarte des normes culturelles et sociales de l'identité d'un peuple dans l'antiquité. L'angle étudié est celui du passage, du transfert ou de l'institution de ces "dieux autres" à Athènes et à Rome, ainsi que leur arrière-fond idéologique, politique et social. La méthode adoptée est comparative et le champ historique choisi l'époque classique et républicaine. Dans la première partie a été revue de façon critique la théorie traditionnelle de l'évocation. Des textes littéraires indiquent que cette pratique romaine d'invocation était appliquée à des divinités romaines - et pas seulement étrangères - et tant en temps de paix qu'en temps de guerre (terminus, luventas,. . . ). En ce qui concerne les cités grecques, honorer les divinités des villes ennemies est une pratique peu usitée, sauf par Alexandre le Grand. Ce qui, en revanche, est plus répandu est la captation des héros ennemis (ceux de Salamine, Eaque). Dans la deuxième partie, le transfert ou l'instauration de trois divinités (Cybèle, Asclépios et Rendis) à Athènes et à Rome ont été décomposés en plusieurs phases et aspects. 1. Certaines divinités, avant d'être installées à Athènes ou à Rome, ont subi une acculturation préalable, le plus souvent dans leur cité ou région d'origine. 2. Viennent ensuite les lieux d'installation des divinités et leurs connotations symboliques ; il a ainsi semble nécessaire de remettre en question l'exclusion, souvent admise, des dieux étrangers à l'extérieur du pomerium. 3. Le transfert d'un nouveau dieu (ou héros) correspondait souvent à une alliance politique. 4. Le dieu connaissait une acculturation au moment de son introduction à Athènes et Rome. 5. Certains de ces dieux connaissaient un processus à la fois d'intégration et de distinction, une dualité de traits à la fois indigènes et étrangers.

  • Titre traduit

    The passage of the gods of the other in classical Rome and Athens : comparative and ideological researches about the transfers of Juno Regina, Curtis, Caelestis, Cybele, Bendis, Asklepios and the heroes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (600 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, f. 449-591. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Gernet-Glotz (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE.Blomart. Passage
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 263 (1)
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 263 (2)
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 263 (3)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3782
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.