Les scribes comptables, les mesureurs de cereales et de fruits, les metreurs-arpenteurs et les peseurs de l'egypte ancienne. (de l'epoque thinite a la xxie dynastie)

par Henri-Charles Loffet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pascal Vernus.

Soutenue en 1997

à Paris, EPHE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette etude a ete d'eclairer l'activite de comptabilite, de mesure de cereales, d'arpentage et de pesee des scribes de l'egypte ancienne depuis l'epoque thinite jusqu'a la fin de la xxe dynastie. C'est ainsi que nous avons pu delimiter les periodes d'activite de chacune des fonctions envisagees grace a l'attestation des documents ecrits: papyri, steles, statues, monuments divers, etc. . . Genere par le scribe classique, le comptable est issu de deux milieux differents: etatique et agricole. Il n'apparait dans la societe egyptienne qu'a la fin de la vie dynastie. Le titre de directeur du bureau comptable n'apparait qu'a la xie dynastie; le titre de scribe-comptable n'est fixe qu'a la xiie dynastie. Dans la premiere moitie de la xviiie dynastie, la fonction va prendre des proportions non encore atteintes pour decliner a partir de la fin du regne de ramses iii, puis sommeiller des la xxie dynastie. Attache a l'administration du tresor ou des temples durant toute l'histoire pharaonique, le peseur est atteste des l'epoque thinite. Le prepose a la balance n'intervient qu'a partir de la xviiie dynastie. Ces peseurs n'ont jamais prete leur balance pour evaluer les poids de cereales ou de fruits. Le mesureur de cereales et de fruits est formellement atteste des la ive dynastie. A la fin du nouvel empire, il est toujours en activite. C'est dire son importance economique tout au long de l'histoire pharaonique. Quant au metreur-arpenteur, mentionne des les textes des pyramides, il n'apparait qu'a la xiie dynastie. Le nouvel empire nous le montre a son travail d'arpentage des champs, au replacement des bornes delimitant chaque parcelle cultivee ou bien, fixe dans la statuaire, presentant la corde d'arpenteur comme un gage de sa fonction. Celui-ci ne doit pas etre confondu avec le mesureur de cereales et de fruits car, s'il y a homophonie dans leur designation, le determinatif des lexemes est different afin de bien distinguer les deux professions l'une de l'autre.

  • Titre traduit

    The scribe-accountants, the measurers of grains and fruits, the land-measurers and the weighers of ancient egypt (from the thinite era to the xxi dynasty)


  • Résumé

    The goal of this study is to clarify the activity of scribes in the domaines of accounting, grain measuring and surveying and weighing in ancient egypt from the thinite era until the end of the xxi dynasty. These indications have enabled to determine the periods of activity of each one of these fonctions attested to by written documents: papyruses, stelae, statues, various monuments, etc. . . Generated by the classic scribe, the accountant stems from two different spheres: state and agricultural. He appears in egyptian society only towards the end of the vith dynasty. The title of director of accounts appears during the xith dynasty; the title of scribe-accountant is found during the xiith dynasty. In the first half of the xviiith dynasty the function takes on proportions not yet attained only to decline at the end of the reign of ramses iii, then lie dormant as of the xxi dynasty. Attached to the administration of the treasury or the temples during the whole pharaonical age, the weigher is found as early as the thinite era. The scale attendant only intervenes as of the xviiith dynasty. These weighers never loaned their scales to evaluate the weight of grains or fruits. The measurer of grains and fruits is formally certified as of the ivth dynasty. At the end of the new empire he is still active showing his economic importance during the whole pharaonical age. As for the land-measurer already mentioned in the book of pyramides, he appears only as of the xiith dynasty. The new empire shows him at his work surveying fields, replacing the boundary stones for each cultivated parcel or else, standing in the statuary, presenting the surveyor's rope as proof of his occupation. He must not be confused with the measurer of grains and fruits as, although they may seem similar in their designation, the determination of the lexemes is different in order to distinguish between the two different professions.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Les scribes comptables, les mesureurs de céréales et de fruits, les métreurs-arpenteurs et les peseurs de l'Egypte ancienne (de l'époque Thinite à la XXIe dynastie)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol., 863 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2404
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 59 1-4
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 459
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Les scribes comptables, les mesureurs de céréales et de fruits, les métreurs-arpenteurs et les peseurs de l'Egypte ancienne (de l'époque Thinite à la XXIe dynastie)
  • Détails : 2 vol. (874 p.)
  • ISBN : 2-284-00891-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 670-751. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.