Methodes electrophysiologiques d'aide au diagnostic et a la therapeutique des affections du systeme nerveux central chez l'homme

par GUY ALLEGRE

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de NOELLE BONS.

Soutenue en 1997

à l'EPHE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    1 l'utilisation d'impulsions ultraviolettes produites par un laser excimere a ete envisagee pour realiser chez l'homme des ablations des noyaux profonds de l'encephale ; les destructions provoquees par la meme methode ont ete examinees dans les structures centrales du rat, elles ont ete evaluees par les methodes de l'histologie classique et celles de la resonance magnetique nucleaire. Les effets, de la stimulation de voies nerveuses myelinisees provoquee par une impulsion laser, ont ete compares a ceux de la stimulation electrique des memes elements : ils ont ete evalues au niveau du relais somatique du thalamus. 2 les douleurs de la sciatique sont normalement attribuees a une compression des racines dorsales lombaires ; des compressions mesurables ont ete appliquees chez le rat sur le nerf sciatique, et les troubles de la conduction ont ete etudies dans les fibres nerveuses de differents diametres. Les influx sont bloques en premier dans les fibres de grand diametre. Les potentiels corticaux moyennes, evoques par la stimulation electrique de nerfs de la jambe, permettent de rechercher les modifications du message nerveux chez les patients souffrant des sciatiques recidivantes. Les vitesses de conduction dans les fibres myelinisees ont ete determinees chez des sujets sains volontaires et des patients deja operes d'une hernie discale ; chez ces derniers une atteinte de fibres tactiles myelinisees de petit diametre a ete observee. Les douleurs de la sciatique ne sont sans doute pas exclusivement dues a la compression des fibres nerveuses. Des experiences ont ete realisees chez le rat afin de comprendre les phenomenes produits dans la moelle dorsale par la suppression d'une partie des afferences conduites par le nerf sciatique. Des cellules medullaires hyperactives, existent pour des lesions placees avant ou apres le ganglion rachidien. Leurs messages ascendants peuvent donc provoquer des sensations penibles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 155 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole pratique des hautes études. Section Sciences de la vie et de la terre.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.