Protocole de transport multipoint pour reseaux embarques : définition d'un algorithme de reprise sur erreur

par Hélène Maisonniaux

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Maurice Gagnaire.

Soutenue en 1997

à Paris, ENST .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Avec l'apparition des nouvelles applications multimédias (vidéoconférence, tableau blanc partage, simulation interactive distribuée ou dis), la conception de nouveaux protocoles de niveau réseau et transport semble s'imposer. En effet, la communication de groupe inhérente à de telles applications n'est que partiellement prise en compte par les protocoles de transport couramment utilises. Pour des raisons d'efficacité et de contraintes de temps, il est souhaitable de définir les mécanismes de niveau transport nécessaires aux communications de groupe. De plus, les nouveaux protocoles de transport doivent pouvoir satisfaire les qualités de service (qos) requis par les applications. Enfin, la couche transport de nouvelle génération doit être conçue pour offrir aux applications, des services indépendants de toute technologie et permettant une complète interopérabilité, des systèmes interconnectes. Les communications multipoints demandent, en particulier, de définir de nouveaux mécanismes de reprise sur erreur afin d'assurer la fiabilité des transferts au sein d'un groupe. Cette thèse analyse la problématique posée par les communications multipoints. Elle étudie les services et protocoles multipoints pouvant être mis en œuvre au niveau transport. Elle reflète le suivi actif de l'effort de normalisation entrepris au niveau international (iso, ietf, cost237) sur les communications dans des groupes d'utilisateurs. Elle recherche les mécanismes les mieux adaptés pour assurer un service fiable dans un environnement embarque présentant de fortes contraintes temps-réel. A cette fin, elle propose un nouvel algorithme de reprise sur erreur multipoint spécialement conçu pour satisfaire à des contraintes temps-réel, nomme fastmcast, et adaptable a de grands groupes. Une analyse les performances de cet algorithme est présente pour un environnement embarque de type atm-lan. Les résultats de simulations reflètent la supériorité de l'algorithme fastmcast sur l'algorithme du bucket du protocole xtp, dans un environnement embarque temps-réel. Enfin, les principales applications industrielles visées par cette étude concernent le domaine des réseaux embarques temps-réel (avion, navire. . . ) Et plus généralement celui des systèmes tactiques. La définition de nouveaux services de transport et des protocoles correspondants, destines à la nouvelle génération de réseaux à hauts débits, constitue l'un des principaux objets du programme de recherche mené par Dassault électronique et la dret. Les hypothèses liées à la fiabilité et au temps réel ont guide les réflexions durant tout le travail de thèse. Le transfert de messages en temps réel correspond à un besoin rencontre dans de nombreux systèmes militaires, mais également dans les systèmes industriels civils.

  • Titre traduit

    Multi-peer transport protocol for embedded networks : definition of an error recovery algorithm


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 p.)
  • Annexes : 20 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Télécom Paris. Centre de ressources documentaires numériques (CRDN).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ARCH. 8.34 MAIS

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1997-MAI
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.