Caracterisation des interactions entre l'oncoproteine tax1 du retrovirus htlv-i et differents facteurs cellulaires impliques dans le controle de la transcription et de la proliferation

par RAPHAEL ROUSSET

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Pierre Jalinot.

Soutenue en 1997

à École normale supérieure (Lyon) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'infection par le retrovirus htlv-i entraine divers syndromes proliferatifs et degeneratifs chez l'homme. La proteine tax1, produite par le virus, possede des activites transactivatrices et oncogeniques qui sont en grande partie responsables des pathologies associees a htlv-i. Les etudes que nous avons engagees ont permis de caracteriser plusieurs proteines qui interagissent avec tax1 dans la cellule. Des etudes effectuees in vivo et in vitro montrent que tax1 favorise la premiere etape de la mise en place du complexe d'initiation de la transcription, en recrutant directement tfiid. Par ailleurs, le systeme du simple hybride dans la levure a permis d'identifier 3 facteurs de transcription, creb, crem et atf1, capables de cooperer in vivo avec tax1 sur le motif tre1 du promoteur htlv-i. Dans un deuxieme temps, nous avons recherche d'autres partenaires cellulaires de tax1 par un criblage avec le systeme des deux hybrides dans la levure. Deux sous-unites du proteasome, hc9 et hsn3, ont ete ainsi isolees. Une etude fonctionnelle suggere que tax1 favorise l'association de p105 avec le proteasome et accelere ainsi le clivage de p105 en p50 dans la voie nf-b. Lors de ce criblage, nous avons egalement isole l'homologue humain de la proteine de souris int-6 impliquee dans la proliferation cellulaire. En interagissant avec hint-6, tax1 altere sa localisation nucleaire en points. Ce mecanisme pourrait modifier la fonction d'hint-6 et donc participer au processus de transformation cellulaire induit par tax1. Enfin, six nouvelles proteines contenant des domaines pdz ont ete isolees. Leur interaction avec tax1 est assuree par l'extremite c-terminale de la proteine virale, qui possede le motif consensus x-t/s-x-v-cooh implique dans l'interaction avec les domaines pdz. De part les fonctions des proteines de cette famille dans la cellule, il est possible que ces interactions soient a l'origine de certains desordres proliferatifs et degeneratifs qui sont associes a htlv-i.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 372 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Sciences (Lyon).
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.