Caracterisation des rejets urbains de temps de pluie et de leurs impacts sur l'oxygenation de la seine

par MARTIN SEIDL

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Terre, océan, espace. Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Psychologie

Sous la direction de PIERRE SERVAIS.

Soutenue en 1997

à l'ENPC .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les rejets urbains par temps de pluie (rutp) constituent un probleme majeur pour les gestionnaires de l'eau en region parisienne. Une meilleure caracterisation des matieres organiques (mo) issues de rutp permet de mieux evaluer la desoxygenation du milieu recepteur, la seine. Un bassin versant experimental a ete choisi en proche banlieue parisienne pour etudier les eaux usees par temps de pluie. Les resultats montrent que les flux sont une fonction du cycle journalier des eaux usees et de l'intensite des pluies. Les mo du reseau en temps sec sont mieux et plus rapidement degradables qu'en temps de pluie. L'effet toxique de rutp sur le milieu recepteur a ete etudie au laboratoire sur une population mixte du phytoplancton de la seine. Nos etudes montrent que les rejets peuvent diminuer la production primaire de la seine de l'ordre de 60% apres une dilution 1 sur 5, cette inhibition est principalement due aux micropolluants organiques et partiellement aux metaux lourds, dont le zinc. Les effets varient fortement avec la composition des rejets, la toxicite des metaux en particulier dependant de leur etat de complexation. Le comportement de la mo et des bacteries heterotrophes des rutp a ete etudie en seine apres d'importants rejets du principal deversoir de la region parisienne. Une relation entre la quantite de carbone organique dissous biodegradable rejetee et le deficit d'o2 a pu etre etablie. La mo fixee aux matieres en suspension sedimente tres rapidement et ne participe pas directement a la desoxygenation. La desoxygenation est principalement due aux bacteries allochtones, apportees par le rejet. Les polluants toxiques du rejet sont susceptibles de diminuer la production du phytoplancton et d'aggraver ainsi les deficit en periode de forte production. Ces donnees permettent des simulations detaillees de l'evolution de l'o2 dissous en seine suite aux principaux rejets de l'agglomeration parisienne.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 P.
  • Annexes : 155 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des Ponts ParisTech (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne). Bibliothèque Lesage.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : NS 22397
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.