Correction sequentielle de programmes paralleles dans le modele asynchrone et memoire partagee

par THIERRY SALSET

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de René Lalement.

Soutenue en 1997

à l'ENPC .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudions une propriete de correction de programmes ecrit dans un sous-ensemble de fortran etendu avec des constructions paralleles empruntees a un projet de norme ansi. Le modele de parallelisme est asynchrone et a memoire partagee. La propriete est une equivalence entre le programme parallele etudie et sa version sequentielle. Sous certaines hypotheses, nous prouvons que cette propriete resulte de la preservation des dependances, definies sur la version sequentielle, par le flot de controle et les synchronisations. La condition essentielle de preservation est une relation d'implication entre la formule de dependance et une formule de precedence. Celle-ci est definie a partir d'un graphe d'instances d'instructions qui represente la reunion de la relation de precedence due au controle et d'une relation de precedence induite par le mecanisme d'attente resultant de l'execution des instructions de synchronisation. Nous passons, par projection, du graphe d'instances, infini, a un graphe d'instructions, fini, equivalent dont les arcs sont etiquetes par des formules d'arithmetique du premier ordre. Pour faciliter le calcul des precedences, nous introduisons un graphe de blocs d'un nouveau type. A l'interieur d'un bloc la precedence est seulement due au controle. En considerant des chemins de longueur fini, dans ce graphe, entre la source et la cible de la dependance, nous parvenons a exprimer des approximations de la formule de precedence. Dans le cas ou les expressions du programme sont lineaires, un algorithme tente de prouver que la formule de correction, qui est alors une formule de presburger, est une tautologie. Il est fait appel pour la reduction des systemes au test omega concu a l'universite du maryland. L'algorithme manipule des systemes d'equations et d'inequations sous forme symbolique. Il ne fournit pas seulement un resultat binaire (oui/non), mais un ensemble reduit de contraintes qui peut etre interprete comme une condition de validite a respecter.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 P.
  • Annexes : 41 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des Ponts ParisTech (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne). Bibliothèque Lesage.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : NS 20679
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.