Information contre institution : workflow, lean management et gouvernance de la firme

par Pierre Delort

Thèse de doctorat en Ingénierie et gestion

Sous la direction de Hugues Molet.

Soutenue en 1997

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    La technologie émergente du workflow concrétise l’évolution des technologies de l'information (TI) du "data processing" vers la formalisation de l’activité. Sa mise en œuvre pose deux problématiques distinctes : d'une part celle des systèmes de production dont les etapes de l’évolution (de l’idée d'industrie jusqu'au système Toyota), constituent une métrique d'analyse gestionnaire des projets de workflow et d'autre part celle de l'insertion des TI dans la chaîne de la valeur, les expériences d'implantations d'automates dans le secteur manufacturier en ayant démontré les limites ainsi que les vices de raisonnement possibles ; fétichisme technologique et principe de contrôle a priori -considéré comme désirable - commandant le mécanisme de coordination. Le projet imaginé de GPA assurances, lu à l'aide de cette base d'analyse, explicite clairement comment le workflow peut conduire des équipes opérationnelles de "back-office", à travailler en process court, flux continu, par opérations standard et en équipes polyvalentes, appliquant ainsi des points essentiels au système Toyota et à sa maîtrise duale de la productivité et de la variabilité. Ceci propose un modèle d'implantation de workflow efficace et agréé par les corps institutionnels et sociaux, et ce modèle en constitue peut-être la condition de succès. Ce résultat conduit à pousser l'interrogation par delà l'horizon institutionnel. Les théories économiques des organisations, et plus particulièrement l’économie des coûts de transaction, révèlent le workflow comme détenant un potentiel majeur de transformation de la firme : l'inflexion de sa gouvernance et par là l’élection de son hybridation. Cette hybridation se qualifie en utilisation du concept de pouvoir et se traduit par une promotion des réseaux, l'affaiblissement de l'innovation et peut-être, par le retour des acteurs à une rationalité abandonnée au cours de l’évolution des systèmes de production : le temps-tâche.

  • Titre traduit

    Information vs the institution : workflow, lean management and governance of the firm


  • Résumé

    The emerging technology of the workflow puts in a concrete frame the evolution of information technology (IT) from data processing to activity formalization. A workflow integrates the functions of operation assistance, resource allocation and management of man-machine networks. The implementation of this technology is relevant in two areas. The first is production systems, whose mains stages of evolution (from the idea of industry to the Toyota system), makes up a scale of analysis of the workflow projects. The second is the place of IT in the value chain, as the automation in manufacturing industries showed its limits and pitfalls : technological fetishism and coordination systems based on an a priori control, considered desirable in itself. The imagine project of GPA assurances, an insurance company, clearly shows how a workflow may lead clerks and underwriters of a back-office to perform short and streamlined processes, standard operations, in multi-skilled teamwork, which are the main features of the lean management (Toyota production system), and at the core of its double mastery : productivity and versatility. This leads us to propose an efficient model of workflow implementation, confirmed by both the institutional and social environment, which may constitute its condition of success. This result prompts us to inquire beyond the institutional horizon and its inertiae, focusing on the core concepts of the firm. The economic theories of organizations, and especially transaction cost economics, show the workflow as holding a large potential of a firm transformation : its governance inflection and thus its hybridization. Such hybridization qualifies itself in using the concept of power and leads to a promotion of networks, the weakening of innovation and, maybe, the return of the actors to a rationality dropped during the evolution of the production systems : task-orientated time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (387 p.+ annexes)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : BIbliogr. : 460 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : EMP 145.788 (1) CCL.TH.881
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : EMP 145.788 (2) CCL.TH.881

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997ENMP0754
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.