Formation de la politique economique et crise : une analyse theorique et un modele pour l'italie

par Stefano Palombarini

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Robert Boyer.

Soutenue en 1997

à Paris, EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'analyse positive de la politique economique demande d'examiner les liens entre configuration macroeconomique, formation du soutien electoral et action du gouvernement. L'origine de la crise politique italienne est le probleme auquel la these essaye de fournir une solution et le terrain pour un exercice a vocation methodologique. La dynamique de crise est reconstruite a partir d'un modele politico-economique original : le gouvernement fixe la politique economique; l'evolution des variables macroeconomiques qui en derive a des consequences sur les interets des differents groupes sociaux; ce qui determine le resultat du gouvernement, qui anticipe ce mouvement au moment ou il fixe la politique economique. Sous l'hypothese d'une forte preference du gouvernement pour le soutien electoral present et d'une polarisation de l'electorat sur l'axe politique droite/gauche, le modele fournit une reconstruction a plusieurs egards satisfaisante de la dynamique italienne entre 1979 et 1992. Suivant cette reconstruction, la crise politique peut etre definie comme l'eclatement du compromis qui liait des groupes sociaux aux interets heterogenes. Elle derive de l'epuisement des marges pour la mediation politique entre ces interets.

  • Titre traduit

    The forming of the economic policy and crisis : a theoretical analysis and a model for italy


  • Résumé

    To build a positive analysis of economic policy, the links between macroeconomic shape, the electoral consent and the government activity must be examined. The origin of the italian political crisis is both the problem the thesis has tried to clarify and the field for a methodological exercise. The crisis development is analysed starting from an original theoretical model : government sets its economic policy; the evolution of the macroeconomic variables resulting from this choice produces effects on the interests of the various social groups; this influences the electoral result of the government, which thus takes into consideration this mechanism when it makes the choice concerning its economic policy. Since the government shows a strong preference for the present electoral consent and there is a strong ideological polarization of the electorate, the model supplies a satisfying reconstruction of the political and economic dynamics in italy between 1979 and 1992. According to this scheme, the italian political crisis can be interpreted as the consequence of the end of the compromise among social groups bearers of hetereogeneous interests; such an end is caused by the endogenous exhaustion of the margins for the political mediation among such interests.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 392 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 68 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS H 1997 3
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1641-1997-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.