L'arithmétique de la providence : Johann Peter Süssmilch (1707-1767) : démographie et physico-théologie

par Jean-Marc Rohrbasser

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Ernest Coumet.

Soutenue en 1997

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail a pour objectif de preciser la maniere dont les sciences sociales se developpent a partir d'un terreau philosophico-theologique : le pasteur submilch orienta ses recherches vers les lois quui regissent les naissances, les deces et les mariages. Le pasteur vit a une epoque riche en evenements philosophiques : les debuts de l'aufkldrung ; la transition lente qui mene du rationalisme wolffien au criticisme kantien ; la derneire philosophie de leibniz qui conduit a la naturphilosophie ; enfin le courant anglais de la physico-theologie issu de la philosophie naturelle de newton. La theologie lutherienne joue egalement son role : la physico-theologie et le rationalisme wolffien trouvent leur depassement dans une conception de la toute-puissance de dieu et de sa providence, ce qui permet au pasteur d'integrer les influences hollandaises, anglaises et allemandes. Il faut donc replacer l'oeuvre du pasteur dans le contexte de son epoque. La these s'y emploie en trois moments : en faisant d'abord le recit de la vie de submilch, entendu comme une esquisse d'histoire intellectuelle. Ce qui conduit a privilegier deux aspects : l'academie de berlin qui fut le lieu d'exercice scientifique du pasteur d'une part, et d'autre par les rapports qu'il entretint ou n'entretint pas avec le pouvoir politique, frederic ii de prusse en l'occurrence ; quelle politique et quelle philosophie etaient-elles possibles pour l'ordre divin? le deuxieme moment est proprement celui de l'utilisation de l'arithmetique politique, objet que l'on tente de preciser par rapport aux recherches bibliques du pasteur. Ce dernier privilegie en effet deux axes : l'ordre de la mortalite - qui connaitra les developpements que l'on sait en demographie contemporaine : la table de mortalite - et l'interpretation "statistique" des donnees fournies par la bible. Ces deux themes permettent d'apercevoir en toute clarte l'objectif poursuivi par le pasteur : faire des lois de la nature une manifestation de la grandeur et de la puissance divine comme sagesse et sens. C'est cet aspect enfin qui est developpe dans la troisieme partie. Comment la toute-puissance de dieu est le facteur generateur et federateur du syncretisme philosophique et theologique que submilch met en oeuvre. Les editions successives de l'ordre divin ne sont pas seules a le montrer. Mais l'etude d'autres ouvrages du pasteur, ici commencee, n'

  • Titre traduit

    The arithmetic of providence johann peter sussmilch (1707-1767) : demography and physico-theology


  • Résumé

    The purpose of this work is to precise how social sciences are developing from a philosophical and theological ground. This is an attempt to contribute to an intellectual history of social sciences, and to demography in particular, for the reverend submilch conducted his researches over the laws of birth, death and marriage. The reverend lived a period rich in philosophical events : the beginning of aufklarung, the slow transition which will lead from wolffian rationalism to kantian criticism ; this was acknowledged as the leibniz late philosophy leading to naturphilosophie ; thus, the english trends of physico-theology coming from the newton natural philosophy. The lutheran theology is also taking part of this configuration : the wolffian rationalism and physico-theology find their fulfillment and their surpassing in a conception of god omnipotence and providence, which allow the reverend to integrate dutch, english and german influences. His process, original compared to his contemporary german statisticians, consists in finding a physico-theology of political arithmetic, which is never an end in itself but rather a tool used in a demonstrative way of a principle and metaphysical result already established. Thus statistics, and demographic statistics in particular, find one of their origins in philosophy and theology : this theory is defended in history of sciences by alexandre koyre. It enlightens both history of statistics and especially social sciences. This is the human mind stake : how a whole of believes and world representations can only end up in the coherence of a scientific knowledge. The recognition of this way which leads through physico-theology from political arithmetic to objective statistics of the beginning of the 19th century, requires the replacement of reverend submilch in the context of this period.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (1430 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 840 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS H 1997 30 1-5
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2278
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5672
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.