Takao Ando et Shin Takamatsu face au désordre de la ville japonaise ; relation à la ville et à la tradition : réflexion sur l'importance du milieu en architecture

par Yann Nussaume

Thèse de doctorat en Études urbaines

Sous la direction de Augustin Berque.

Soutenue en 1997

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous avons étudié l'attitude de deux architectes contemporains japonais face au "désordre" de la ville nippone, c'est-a-dire face aux bouleversements provoques par la modernité sur le tissu urbain traditionnel. Notre choix s'est porte sur Tadao Ando et Shin Takamatsu car ils illustraient, d’après nous, deux positions très différentes : recherche d'un ordre perdu pour l'un et accentuation du "chaos" pour l'autre. Dépassant leurs divergence apparentes, l'objectif a été de montrer que leurs recherches architecturales, le rapport entre leurs bâtiments et leurs sites et le rapport a la tradition reflétaient de maniéré plus ou moins antagoniste la relation entre la société japonaise et son environnement (le milieu). Plus globalement, ce travail nous a amenés a conclure que : "les formes urbaines et architecturales dans un pays donne et a une époque donnée sont étroitement liées a la relation qu'entretient la société de ce pays avec son environnement". Face au "désordre" urbain actuel, nous soulignons l'importance de réévaluer la suprématie du bâtiment sur son environnement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (519, 55 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 1997-14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.