Etude de l'influence d'electrolyste sur l'hydratation et la prise du silicate tricalcique, composant principal du ciment portland. Caracterisation des interactions a l'origine de la prise

par LAURENT NACHBAUR

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de André Nonat.

Soutenue en 1997

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est consacre a l'etude de l'hydratation et de la prise du silicate tricalcique, composant principal du ciment portland, dans des solutions d'electrolytes representatives des solutions interstitielles des pates de ciment pendant les premiers jours d'hydratation. On observe une continuite des phenomenes, des suspensions diluees aux pates et du systeme simple a ces systemes plus complexes du point de vue chimique. En presence des electrolytes etudies (hydroxydes et sulfates alcalins), le mecanisme de l'hydratation reste identique au mecanisme intervenant dans l'eau. Tous ces electrolytes sont des accelerateurs de l'hydratation. La stchiometrie des hydrates formes (c-s-h) est determinee par l'activite en calcium de la solution. Les ions etudies ont des effets differents sur les caracteristiques de la double couche electrique presente autour des particules. Le calcium et le sulfate sont specifiquement adsorbes a la surface du silicate tricalcique et du c-s-h, les alcalins sont des ions indifferents. Ces differences de comportement se retrouvent dans l'influence de ces ions sur les differentes etapes de l'hydratation. L'evolution mecanique des pates est caracterisee par la formation d'une structure au cours des premieres minutes suivant la fin du gachage. Cette structuration de la pate intervient sous l'action de forces attractives qui s'opposent aux forces repulsives, dues aux interactions entre les doubles couches entourant les particules, trop faibles dans ces conditions pour s'opposer a la coagulation rapide des particules. Les forces attractives sont des forces entre surfaces, responsables egalement des proprietes mecaniques du solide forme apres la prise. L'augmentation des resistances du materiau est due a l'augmentation des surfaces en vis a vis dans la pate du fait de la formation des hydrates. Il s'agit d'un phenomene continu. La prise ne correspond a aucune transition structurale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 P.
  • Annexes : 121 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.