Tolerance aux allogreffes cardiaques le rat apres traitement par le lf08. 0299 : etude des mecanismes d'induction et de maintien

par CATHERINE ANDOINS

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Norbert Latruffe.

Soutenue en 1997

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La comprehension des mecanismes de rejet et de tolerance des allogreffes est a ce jour encore incomplete. En outre, l'induction de la tolerance en transplantation reste chez l'homme un but a atteindre. Le lf 08-0299, tresperimus, est un nouvel immunosuppresseur capable d'induire une tolerance specifique a une allogreffe chez l'animal. L'objet du travail de these a ete l'etude de cette tolerance, induite a l'aide d'un traitement de courte duree par le lf 08-0299 (j1-j20, 6 mg/kg/jours, i. P. ), dans un modele de greffe cardiaque allogenique totalement histoincompatible (da lew). Cette etude a permis d'analyser deux points differents : la phase de maintien de la tolerance et la phase d'induction de la tolerance lors du traitement immunosuppresseur. L'analyse du maintien de la tolerance montre qu'elle ne semble liee ni a une deletion clonale, ni a une anergie, ou a une activite veto. En revanche, des cellules suppressives specifiques cd4+ cd45rc+/- semblent avoir un role preponderant dans ce modele. Cette activite suppressive presente les caracteristiques de la tolerance infectieuse. En outre, les cellules suppressives sont capables de controler le rejet induit par des cellules sensibilisees contre la greffe, meme en presence d'il2 exogene. Ainsi, nous montrons que l'activite suppressive est un mecanisme actif et dominant dans lequel la competetion pour des ligands tels que l'il2 ne semble pas etre un evenement cle. L'analyse de l'induction de la tolerance indique que l'infiltrat leucocytaire est tres significativement reduit chez les animaux traites. La population macrophagique, majoritaire, est la plus atteinte par le traitement. L'etude des cytokines transcrites intragreffe montre que la tolerance induite par le lf 08-0299 n'est pas liee a une deviation immune de cellules th1 vers des th2. De plus, la transcription de ces differentes cytokines th n'est pas (il2, il4, il13) ou peu (ifn) modifiee, par rapport aux animaux non traites. Le lf 08-0299 ne semble donc pas agir au niveau de l'activation lymphocytaire. En revanche, les messagers de type macrophagique (il1 et , il6, il10, gmcsf, inos) sont tous reduis chez les animaux traites par rapport aux non traites. Ainsi, le lf 08-0299 presente un profil tout a fait original par rapport aux immunosuppresseurs classiquement utilises tel que la cyclosporine a.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 P.
  • Annexes : 384 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.