Physiologie de la croissance et production d'arome par des cultures myceliennes de pleurotus et de morchella sur milieu solide

par WAFAA KABBAJ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Sévastianos Roussos.

Soutenue en 1997

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre objectif a ete d'etudier le comportement du mycelium de pleurotes et de morilles sur support solide, en vue de la production de molecules responsables de l'arome champignon. Parmi quatre especes de pleurotes, le mycelium de pleurotus ostreatus jmo-95 a ete retenu en raison de la similitude de la composition de l'arome carpophore et celle du mycelium cultive sur support solide. L'etude de la bioproduction de l'arome carpophore de p. Ostreatus jmo-95, par la culture du mycelium sur support solide a montre que les conditions de culture influent aussi bien sur la composition de l'arome que sur la teneur des molecules majoritaires. En cultures non aerees, sur bagasse de canne a sucre impregnee de milieu comportant de l'uree et du glucose, selon un rapport c/ n=10, le mycelium de p. Ostreatus jmo-95, produit diverses molecules dont la proportion varie au cours du temps. La composition de l'arome carpophore est reproduite apres 14 jours. En cultures aerees sur bagasse de canne a sucre, le mycelium de p. Ostreatus jmo-95 produit majoritairement de l'acetoine et de l'anisaldehyde. La concentration en anisaldehyde apres 6 jours de culture est de 100 mg/l. Par ailleurs, le mycelium de p. Ostreatus jmo-95, produit egalement du benzaldehyde. La production d'anisaldehyde et de benzaldehyde serait liee a l'aptitude du mycelium de p. Ostreatus jmo-95 a degrader les parois des cellules vegetales de la bagasse de canne a sucre. Les cultures myceliennes de m. Crassipes, souche selectionnee parmi trois especes de morilles, ont ete orientees vers la production de l'oct-1-en-3-ol. Cette molecule represente la quasi totalite de la fraction volatile produite. Une concentration de 700 g/gmsi est atteinte apres 4 jours de culture du mycelium en presence d'huile de soja. Du point de vue analytique, la respirometrie a ete un outil tres interessant pour evaluer l'adaptation des deux souches a la culture en milieu solide. Cette technique nous a permis d'etablir les conditions optimales d'inoculation (origine, pourcentage et age de l'inoculum) qui permettent d'imposer rapidement le mycelium des deux souches sur support solide. L'analyse des effluves par cg-sm et le dosage quantitatif des molecules etalonnage interne ont permis de cerner l'effet des conditions de culture sur l'arome produit par le mycelium des deux especes etudiees sur support solide.

  • Titre traduit

    Physiology of growth and aroma production by pleurotus and morchella culture mycelium on solid support


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 165 P.
  • Annexes : 231 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.