Investissements étrangers et privatisation au Maroc

par Abdelhak Sahib Eddine

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Louis de Mesnard.

Soutenue en 1997

à Dijon .


  • Résumé

    L'aggravation du service de la dette extérieure du Maroc, notamment à partir de 1983, a obligé le gouvernement à négocier le rééchelonnement de sa dette, à mettre en oeuvre un plan d'ajustement structurel et à adopter une politique d'ouverture et de libéralisation économique. Cette politique s'est matérialisée par la mise en place d'une panoplie de mesures incitatives à l'investissement étranger et par le lancement du programme de privatisation en 1993. Cependant, malgré les atouts incontestables du Maroc et même si la privatisation a facilité les investissements étrangers et dynamise les investissements de portefeuille par le biais de la bourse de Casablanca, le pays attire beaucoup moins d'investisseurs étrangers que d'autres pays concurrents. En effet, ces investisseurs sont confrontés à certaines difficultés auxquelles l'Etat devrait remédier afin de s'assurer un afflux constant de capitaux extérieurs. D'autre part, si la privatisation est bien partie et répond aux objectifs qui lui ont été assignés, le processus commence à s'essouffler.

  • Titre traduit

    Foreign investments and privatization in Morocco


  • Résumé

    The worsening situation as regards the servicing of Morocco's external debt forced the government to recycle its debt, then to make use of a structural adjustment programme and to adopt an economic liberalization policy. This policy materialized thanks to a series of foreign investment encouragements on one hand and a privatization programme started up in 1993 on the other. However despite the uncontested assets that morocco enjoys, its privatization programme in encouraging foreign investment and in stimulation the port folio investment in the Casablanca stock exchange, the country attracted less foreign investors compared to other competition countries. Indead, these investors are confronted with several obstacles that morocco should get rid of in order to assure constant inflow of foreign capitals. Moreover, if the privatization is beginning to take off, this programme is running out of steam.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (420 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliographie f. 413-420, 100 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TEDIJON/1997/10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.